vendredi mars 1, 2024

1-Celui qui aura des comptes à render

A l’instar des savants musulmans, on commence notre propos en adressant la louange à Allah le Seigneur des mondes et en invoquant Dieu pour notre prophète bien aimé : qu’Il honore et élève davantage en degré notre maitre Mouhammad. Nous sommes heureux de mettre à votre disposition une série complète de vidéos traitant des connaissances indispensables que chaque musulman doit maitriser et mettre en pratique.

Cette série de vidéos traite de sujets que chaque musulman doit maitriser. Il ne s’agit pas ici d’élargir sa culture islamique mais de s’atteler de l’essentiel : comprendre et connaitre les lois dont nous avons besoin au quotidien pour ne pas tomber dans des péchés. Sachez, que Allah vous préserve, qu’ignorer certains jugements parmi ceux qui vont suivre constitue en soi un péché car Allah nous a rendu obligatoire d’apprendre un minimum indispensable dans notre religion. C’est ce minimum que nous mettons à votre disposition dans cette série. Que Allah nous agrée tous.

Pour commencer je vais vous expliquer qui est le Moukallaf c’est à dire la personne responsable qui aura des comptes à rendre au jour du jugement dernier.

Le moukallaf, la personne responsable c’est toute personne pubère qui a toute sa raison et qui a entendu la base de la croyance des musulmans. Si ces 3 conditions sont réunies, on aura donc des comptes à rendre au jour du jugement dernier, on est donc responsable.

Voyons d’abord la puberté : Un homme devient pubère à sa première éjaculation ou si elle n’est pas encore advenue, le jour de ses 15 ans lunaires. Pour la femme, il y a 2 signes physiologiques : elle devient pubère quand commencent ses premières menstrues ou si elle ressent un orgasme, ce qui correspond à l’émission d’un liquide qui a les mêmes caractéristiques que le sperme et porte le même nom en arabe : maniyy. Au cas où aucun de ces signes n’est apparu avant, elle devient pubère à 15 ans lunaires comme le garçon.

Qu’en est-il des 2 autres conditions ? Avoir toute sa raison signifie ne pas être fou ou handicapé mental, et avoir entendu la base de la croyance des musulmans signifie avoir entendu les 2 témoignages ou attestations de foi qui sont : Il n’y a qu’un seul et unique créateur, c’est Dieu et Mouhammad est Son prophète, son messager ou son envoyé. Avoir entendu les détails et les preuves n’est pas donc une condition pour être moukallaf / responsable, c’est-à-dire avoir des comptes à rendre sur nos actes et en premier lieu notre foi. Ainsi, toute personne pubère, saine d’esprit qui a entendu les 2 témoignages doit entrer en islam immédiatement. Cela signifie que si elle ne le fait pas et meurt dans cet état, elle n’entrera jamais au paradis.

En revanche celui qui était pubère et sain d’esprit mais n’a jamais entendu les 2 témoignages n’aura aucune responsabilité dans l’au-delà, c’est-à-dire qu’il ne subira pas le châtiment de l’enfer. Il en est de même pour celui qui meurt avant la puberté, il sera sauvé dans l’au-delà. C’est aussi le cas du fou qui à aucun moment de sa vie n’a été pubère ET sain d’esprit. C’est-à-dire qu’il a perdu la raison avant la puberté et ne l’a pas retrouvée avant sa mort : lui aussi entrera au paradis sans châtiment.

Et sachez que C’est très simple d’entrer en islâm, de se convertir : il suffit de croire dans son cœur en la signification des 2 témoignages et de les prononcer par sa langue, que ce soit en arabe ou dans toute autre langue, même si on a la capacité de les dire correctement en arabe. On dit donc : je témoigne qu’il n’y a pas de divinité hormis Dieu et je témoigne que Mouhammad est le messager de Dieu. Ou de dire : Je témoigne qu’il n’est de dieu que Dieu et je témoigne que Mouhammad est Son Messager. La présence de témoins n’est pas nécessaire. En revanche, si quelqu’un a cru que Dieu est unique et que Mouhammad était un de ses prophètes messagers mais refuse de témoigner par sa langue, il n’entre pas en Islam. Il en va de même pour celui qui répète les témoignages mais sans croire en leur signification dans son cœur, il n’est pas musulman selon le jugement de Allah. Nous implorons Allah de nous faire mourir en étant des croyants accomplis, c’est-à-dire en ayant une foi complète et Allah sait toute chose.