samedi juin 22, 2024

#87 8-10 L’histoire dU Prophète ^Iça (JESUS)

Allâh a envoyé ^Iça au peuple des descendants d’Israël pour les appeler à la religion de l’Islam. Allâh a fait qu’il apprenne la Torah puis lui a révélé un livre céleste qui s’appelle l’Injil, l’évangile. Ce livre appelait à croire en Allâh l’Unique Créateur de toute chose et que ^Iça est Son Messager. Ce livre montrait aussi les jugements légaux et annonçait l’arrivée du Prophète de la fin des temps, qui est notre maître MouHammad. Ce livre contenait aussi l’interdiction du gain usuraire, l’interdiction de tout ce qui peut nuire à la raison ou au corps, de consommer la viande de porc, ainsi que l’obligation de prier et jeûner et d’autres obligations et interdictions.

L’appel de ^Iça est basé principalement sur deux choses : Premièrement n’adorer que Dieu et deuxièmement croire que lui ^Iça est un Prophète de Dieu. Jésus n’a donc jamais dit de lui qu’il est le fils de Dieu et il ne L’a appelé son père…. Les premiers mots que Allâh lui a fait prononcer alors qu’il était encore au berceau ont été « inni ^abd Allâh » Par cette phrase, il confirmait la divinité à Allâh Lui seul. Par la suite, le Messie a mis en garde son peuple les descendants d’Israël contre la mécréance.

Ceux qui ont suivi Jésus le Messie et qui ont cru en lui, étaient tous musulmans croyants. Ses apôtres étaient l’élite de ses élèves et ses disciples. Ils l’ont aidé à propager son appel à l’Islam et les lois qu’il avait reçues et ils enseignaient aux gens le bien, ainsi que les injonctions religieuses saines  qui avaient été révélées à nôtre maître et notre aimé ^Iça.

Trois cents ans après l’élévation de `Içâ au ciel, le nombre de ceux qui falsifièrent la religion du Messie (Al-MacîH) avait augmenté et le nombre des autres, ceux qui étaient sur l’Islam avait diminué de façon flagrante. Après un peu plus de cinq cents ans, il ne resta pas un de ces musulmans croyants.

Parmi les recommandations données par le Messie à ceux qui l’ont suivi, il leur a dit : Viendra après moi un Prophète, du nom de ‘AHmad (un des noms du Prophète MouHammad) ; croyez en lui et suivez-le lorsqu’il apparaitra. Dieu dit: Ce qui signifie : `Iça fils de Maryam dit : ô vous les fils de ‘Isrâ’îl je suis l’envoyé de Dieu pour vous confirmant la véracité de la thora et annonçant la bonne nouvelle d’un Prophète qui viendra après qui s’appelle Ahmad.

Jésus le Messie a donc annoncé le Prophète de la fin des temps, notre maître et notre glorieux Mouhammad comme l’ont fait les Prophètes précédents. Tous ont mentionné sa description comme elle a été mentionnée dans la Thora et l’évangile véridiques pour que les fils d’Isra’il le reconnaissent et le suivent.

Parmi ceux qui avaient entendu la recommandation du Messie, il y avait un des jinn croyants. A son tour, ce dernier en informa un groupe d’hommes du Yémen qui avaient quitté leur pays et s’étaient arrêtés en un endroit, avant que le nom du Messager de Allâh, MouHammad ne soit propagé. Il est arrivé que ces gens dormirent dans la campagne et à la fin de la nuit, l’un d’eux, Al-Ja^dou Ibnou Qays, entendit la voix de quelqu’un qui appelait mais sans le voir – c’était la voix dun jinn –,  qui disait :

Ô voyageurs qui avez fait une halte de nuit, transmettez une fois que vous serez arrêtés à Al-HaTîm et au puits de zamzam, à MouHammad l’Envoyé un salut de notre part,
qui l’accompagnera où qu’il aille et se dirige, et dites-lui : nous sommes des partisans de ta religion, cela nous a été commandé par le Messie fils de Maryam.

Ce jinn était croyant et avait vécu du temps du Messie Jésus avant qu’il ne monte au ciel. Il avait entendu ses paroles, avait cru en lui et embrassé l’Islam. Par la suite, il connut notre maître MouHammad, le vit et crut en lui avant que ces gens qui étaient en route du Yémen vers la Mecque pour des affaires de ce bas monde ne le connaissent.

Quant à celui qui avait entendu l’appel, lorsqu’il entra à La Mecque, il s’enquit du Prophète jusqu’à ce qu’on le lui montre. Alors il le rencontra, crut en lui et embrassa l’Islam.

Cet épisode touche à sa fin, en espérant vous retrouver dans le suivant qui sera consacré à l’ascèse et la ferveur de Jésus. On parlera aussi de sa alors à très bientôt !