jeudi février 22, 2024

9-Croire aux prophètes et aux anges

Parmi les sujets que nous a enseignés l’Envoyé de Dieu ﷺ et auxquels il faut croire il y a : les anges, à savoir qu’ils existent. Allah les a créés à partir de la lumière et ils résident dans les cieux. Ils ne sont ni hommes ni femmes puisqu’ils ne sont pas sexués, ils ne mangent ni ne boivent et surtout ils ne désobéissent jamais aux ordres de Dieu et exécutent ce qui leur est ordonné. Leur religion est bien sûr l’islam et ils ont tous le degré de la sainteté. Seul Allah connait leur nombre. Il faut aussi croire aux prophètes. Dieu a envoyé de nombreux prophètes. Le premier d’entre eux fut Adam qui était prophète messager et le dernier d’entre eux est notre maitre Mouhammad ^alayhi ssalat wa ssalam. Certains étaient des prophètes messagers alors que d’autres étaient prophètes non messagers. Quelle différence ? Le prophète messager reçoit par révélation une loi nouvelle qui diffère en certains points de la loi qui a été révélée au prophète précédent alors que le prophète non messager reçoit lui aussi la révélation mais sans nouvelle loi, il suit donc la loi révélée au précédent prophète. Mais qu’ils soient messagers ou non, tous les prophètes ont le devoir de transmettre la révélation.

Il faut aussi croire que tous les prophètes étaient obligatoirement véridiques : aucun d’eux n’a jamais menti, pas un seul mensonge : ni avant ni après avoir reçu la révélation. Ils étaient tous absolument honnêtes, ils n’ont jamais trahi, il est impossible qu’un prophète soit un menteur ou un traitre. Ils étaient aussi très intelligents. Il est aussi impossible qu’un prophète de Dieu soit stupide, qu’il manque d’intelligence ou de lucidité tout comme leur est impossible tout caractère répugnant, repoussant, aussi bien dans leurs attitudes que physiquement comme une maladie dégoutante par exemple. Devenir fou leur est aussi impossible ainsi que ne pas transmettre ce qui leur est révélé.

Et sachez qu’Aucune mécréance ne peut provenir d’un des prophètes de Dieu, que ce soit avant ou après qu’il commence à recevoir la révélation. Et Sachez qu’il est aussi impossible que les prophètes commettent un grand péché avant comme après la révélation. De même il est impossible qu’un prophète commette un petit péché qui témoigne d’une bassesse, comme le fait de voler une bouchée ou un grain de raisin ; certes c’est un petit péché mais cela montre une bassesse, quelque chose de vile et laide en celui qui le fait, alors les prophètes en sont préservés avant comme après le début de la révélation. On comprend de ce qui précède que le péché commis par Adam ^alayhis salam n’était pas un grand péché mais seulement un petit péché ne comportant aucune bassesse ou vilénie.

Et sachez aussi que s’il arrive qu’un prophète commette un petit péché sans bassesse, il s’en repent immédiatement avant que des gens ne l’imitent dans ce péché. Ainsi, les prophètes ne sont en AUCUN cas de mauvais exemples.

Et pour finir, nous demandons à Allah ta ^ala de nous honorer par ce dont Il honore les vertueux et de faire de nous des guides bien guidés qui indiquent le bien et empêchent le mal en restant fermes dans leur foi. Amin et la louange est à Allah soubhanahou wa ta ^ala.