jeudi février 22, 2024

La piété et la foi

Allah ta^ala dit : (ya ‘ayyouha l-ladhina ‘amanou t-taqou l-Laha wa l-tandhour nafsoun ma qaddamat lighad)* ce qui signifie *

« Ô vous qui avez cru, faites preuve de piété à l’égard de Allah et que chacun considère ce qu’il a préparé comme bonnes œuvres pour le jour du jugement »
[ sourat Al-Hachr/18]

 

Allah ta^ala dans cette ‘ayah ordonne aux croyants la piété.

La piété, c’est accomplir les devoirs et se garder des interdits.

Or le premier et le meilleur des devoirs, c’est de croire en Allah et en Son Messager. Puis viennent ensuite la prière, le jeûne et ce qui est du même ordre.

Le plus grand des péchés et le plus grave, c’est la mécréance en Allah ta^ala. C’est le péché que Allah ta^ala ne pardonne pas à celui qui meurt en étant chargé de ce péché. Tous autres péchés en dehors de la mécréance, comme le vol, la consommation d’alcool et la consommation du gain usuraire, Allah les pardonnes à qui Il veut parmi Ses esclaves croyants.

 

L’Imam Abou Ja^far AtTahawiyy a dit:« Celui qui qualifie Allah par une des significations des humains, est certes devenu mécréant ».

Ceux qui meurent croyants se répartissent donc en deux groupes :

  • Le groupe de ceux qui sont morts sur la foi et la piété. Ceux-là ne seront pas châtiés, ni dans la tombe ni dans l’au-delà.
  • Le groupe de ceux qui sont morts sur la foi mais qui faisaient partie des grands pécheurs, c’est-à-dire qu’ils délaissaient la prière et le jeûne, qu’ils buvaient de l’alcool et mangeaient du porc par exemple. Parmi eux, il y a ceux à qui Allah pardonne et qu’Il ne châtie pas, c’est-à-dire qu’ils entreront au paradis sans châtiment. Toutefois, leur degré est inférieur à celui des pieux. Il y a aussi parmi eux ceux que Allah châtie puis fait entrer par la suite au paradis où ils resteront éternellement.