samedi juin 22, 2024

Le Paradis et l’enfer

Parmi les choses que le Prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a transmises et auxquelles il est un devoir de croire, il y a le Paradis et l’enfer.

Le Paradis

C’est la demeure de la paix, de la félicité et de la joie. Allah l’a préparé pour les croyants. Il contient des fleuves de miel pur, de lait et d’un khamr qui n’est pas comme les boissons alcoolisées de ce bas monde qui font perdre la raison; et il y a au Paradis d’autres sortes de félicités éternelles.

Au Paradis la félicité est sensible : le musulman l’éprouve par le corps et par l’âme. Au Paradis il y a des degrés, certains sont plus élevés que d’autres. Le plus haut des degrés du Paradis est celui des Prophètes. Les gens du Paradis ne ressentiront ni tristesse ni chagrin, ils ne tomberont pas malades, ils ne vieilliront pas et ne mourront pas. Ils demeureront éternellement au Paradis et n’en sortiront jamais. Ils seront dans une félicité éternelle, sans fin.

Le Messager de Allah salla l-Lahou ^alayhi wa sallam a dit : (‘ala hal mouchammiroun li l-jannati fa’inna l-jannata la khatara laha ; hiya wa Rabbi l-Ka^bati nouroun yatala’la’ou wa rayhanatoun tahtazz, wa qasroun machid; wa nahroun mouttarid, wa fakihatoun kathiratoun nadijahtoun, wa zawjatoun hasna’ou jamilah, wa houlaloun kathirah; fi maqamin ‘abadiyyin; fi houbratin wa noudrah; fi darin ^aliya; salimatin bahiyyah) * Ce qui signifie * « Y a-t-il quelqu’un prêt à se retrousser les manches pour le Paradis? Certes, le Paradis est sans pareil. Il est, par le Seigneur de al Ka^bah, lumières scintillantes, parfums odorants, palais édifiés, fleuves courants sans lits, fruits
 nombreux et mûrs, épouse jolie et belle et grand nombre de joyaux dans une résidence éternelle, dans une gaieté et une splendeur,
dans une résidence élevée parfaite et superbe »
 [rapporté par Ibnou Hibban].

 L’enfer

Il est un devoir de croire que c’est la demeure du châtiment, et qu’il ne s’anéantira pas. Allah l’a préparé pour les mécréants qui ont choisi la mécréance et ont refusé l’Islam. Il y a dans l’enfer un châtiment concret, réel. La chaleur de l’enfer dépasse de beaucoup la chaleur de ce bas monde et son froid dépasse de beaucoup le froid de ce bas monde. L’enfer existe actuellement, il se trouve sous la septième terre. Les mécréants y resteront éternellement et n’en ressortiront jamais. En revanche, il y aura deux sortes de musulmans qui faisaient partie des grands pécheurs c’est-à-dire qui commettaient les grands péchés et sont morts sans s’être repentis :

  1. ceux à qui Allah épargnera le châtiment de l’enfer, par l’intercession du Prophète salla l-Lahou ^alayhi wa sallam ou par une autre cause et que Allah fera entrer au Paradis par Sa miséricorde, sans châtiment.

 

  1. ceux que Allah châtiera un certain temps en enfer puis Il les en fera sortir pour les faire entrer au Paradis car ils sont morts croyants.

 

Allah ta^ala dit : (‘inna l-Laha la^ana l-kafirina wa ‘a^adda lahoum
 sa^iran khalidina fiha ‘abadan la yajidouna waliyyan wa la nasira
)

* Ce qui signifie* « Certes, Allah a maudit les mécréants et leur a préparé l’enfer où ils resteront éternellement, à jamais. Ils ne
trouveront personne à qui s’en remettre ni personne pour les soutenir »
 [sourat Al-‘Ahzab /64-65]