samedi juin 22, 2024

#13 2-2 L’histoire du Prophète SALIH

On a vu dans l’épisode précédent que le peuple de SâliH a égorgé la chamelle malgré l’interdiction de lui faire du mal. Ils se sont enfoncés avec obstination et orgueil dans leur culte à de fausses divinités.

SâliH les avait avertis qu’un châtiment leur arriverait dans trois jours mais malgré cela ils ne se sont pas repentis, ils ont au contraire persisté dans leur fausse religion et ont considéré mensongère sa menace et imaginaire sa mise en garde. Puis ils ont décidé d’un commun accord de tuer le Prophète SâliH et sa famille. Ils ont fait une coalition pour l’assassiner la nuit-même mais Allâh a sauvé Son Prophète de leur piège et leur complot et a fait périr ceux qui avaient voulu tuer notre maître SâliH. Ils ont péri avant le reste de son peuple à cause d’un rocher qui les a enfermés dans la grotte où ils se cacher.

Après avoir été avertis qu’un châtiment descendrait sur eux dans trois jours, son peuple qui le démentait s’est réveillé le premier jour, un jeudi matin, avec un teint jaunâtre. Le lendemain, le vendredi ils se sont réveillé le visage rougi. Quand ils se sont réveillés le troisième jour, qui était un samedi, leurs visages étaient noirs et le soir-même ils ont déclaré que le délai était complètement écoulé. Le dimanche matin ils se sont préparé en attendant ce qui allait leur arriver comme supplice et comme représailles. Ils ignoraient totalement quel châtiment ils allaient subir et de quelle direction il viendrait.

Lorsque le soleil s’est mis à briller, un cri effroyable de Jibrîl venant du ciel et un tremblement sous leurs pieds les a tous fait mourir et le matin s’est levé sur leur corps inertes et sans vie.

Certains disent que Jibrîl est descendu au-dessus de la cité en masquant la lumière du soleil. A sa vue, ils se sont réfugiés dans leur tombe. Un cri de Jibrîl, plus fort que tous les tonnerres a déchiré leur cœur et ils sont tous morts. Puis leurs maisons tremblèrent et s’écroulèrent sur leurs tombes.

Il est rapporté qu’après cela SâliH est parti vivre en Palestine puis à la Mecque honorée où il a séjourné jusqu’à sa mort. Dieu est Celui qui sait mieux.

Ici se termine le récit de SâliH. On tire une leçon de ces gens ingrats et orgueilleux qui bien qu’ayant vu de leurs propres yeux une chamelle vivante sortir d’un rocher, se sont obstinés à réfuter leur Prophète: C’est la noirceur de leur cœur qui les a empêchés de reconnaitre la vérité et de croire.

C’est Dieu qui guide et qui égare … et c’est Lui que nous conjurons de nous maintenir sur la religion vraie l’Islam. Ici prend fin notre propos concernant SâliH, en espérant vous retrouver dans un prochain épisode, qui portera sur notre maître Ibrâhîm (Abraham). Suivez-nous donc et à bientôt !