jeudi février 22, 2024

15-Comment éliminer l’impureté, Najaçah

Parmi les impuretés (najaçah) selon la Loi de l’Islam, il y a : L’urine. Les selles. Le sang. Le pus. Le vomi et Les boissons alcoolisées. L’impureté (najaçah) peut être détectable par son odeur, sa couleur ou son gout : dans ce cas il faut faire couler de l’eau pure et purificatrice à l’endroit touché. Ainsi verser de la terre par exemple ne purifie pas l’endroit, l’exposer au soleil non plus même si les caractéristiques disparaissent. Il faut faire couler de l’eau pour enlever le corps de l’impureté et ses traces (odeur, gout et couleur). Et sachez que l’impureté peut être aussi indétectable c’est-à-dire sans odeur ni couleur ni gout comme l’endroit où de l’eau impure a séché : il n’en reste rien pourtant l’endroit est toujours impur. Ainsi si l’impureté elle-même et ses caractéristiques ont disparu sans que de l’eau coule dessus, l’endroit n’est pas encore purifié. On appelle cette sorte d’impureté houkmiyyah indétectable c’est-à-dire l’impureté a disparu et pourtant l’endroit est encore impur. Il suffit de verser de l’eau dessus une seule fois pour purifier l’endroit.

En revanche il faut laver sept fois dont une mélangée avec de la terre purificatrice pour éliminer la najaçah provenant du chien ou du porc. Ça veut dire que laver une seule fois avec de l’eau ne suffit pas.

Et sachez aussi mes frères et sœurs qu’il est important de faire attention à nos gestes lorsqu’on veut purifier quelque chose. Si on dispose de peu d’eau cest a dire inferieur a 195 litres, il faut absolument que ce soit l’eau qui coule sur l’endroit impur car si on met l’impureté dans l’eau, alors c’est l’impureté qui l’emporte et l’eau devient impure !  En revanche si on a nettoyé l’impureté sous le robinet ou dans un grand volume d’eau c’est-à-dire 195 litres ou plus le problème ne se pose pas : le vêtement est purifié et l’eau reste pure tant que ses caractéristiques ne changent pas. Ce chapitre comment éliminer les impuretés est très important car beaucoup de gens vivent dans des lieux propres mais impurs/ il ne faut pas confondre propreté et pureté. Pour conclure nous demandons à Allah ta ^ala d’agréer nos bonnes œuvres et de nous accorder un repentir définitif et de nous donner la force d’accomplir ce qui fait mériter Son agrément, wal hamdulillahi rabbil ^aalamiin.