22-Les conditions de validité de la prière

Voyons dans cette vidéo quelles sont les conditions à respecter pour que notre prière soit valable. Tout d’abord, La première condition de validité de la prière est l’Islam. Il faut aussi faire face à la Qiblah c’est-à-dire se diriger vers la ka^bah a la mecque. Donc celui qui la voit se tourne vers elle et celui qui en est éloigné fait un effort pour déterminer sa direction et s’y diriger et il n’est pas valable de prier sans avoir recherché cette direction. Il faut aussi s’être assuré que le temps de la prière a commencé puisqu’une prière obligatoire accomplie avant le début de son temps n’est pas valable. Ainsi, si quelqu’un se met debout et effectue une des 5 prières obligatoires sans savoir si le temps de cette prière a commencé, sans avoir vérifié, sa prière n’est pas valable et s’il ne la refait pas, il aura des comptes à rendre sur cette prière délaissée. Il peut aussi s’être basé sur des indices qui ne sont pas valables dans la religion, ce qui revient au même, et cela même s’il est effectivement dans le temps de la prière. Alors attention aux calendriers et aux applications numériques établis par des calculs non vérifiés. La 4eme condition est d’avoir atteint l’âge de la distinction : qui est habituellement 7 ans lunaires. Quant au trop jeune enfant, puisque sa prière n’est pas valable avant d’avoir atteint cet âge-là, on ne l’incite pas à la faire mais on peut cependant lui dire de regarder comment on prie. La 5eme condition est la raison saine ainsi la prière d’un fou n’est pas valide. La 6eme condition est la connaissance du caractère obligatoire de cette prière. La 7eme condition est ne pas croire que l’un de ses piliers obligatoires est simplement recommandé, ainsi la prière de celui qui croit qu’un des piliers de la prière n’est pas obligatoire n’est pas valable, même s’il l’a effectué. La 8eme condition est couvrir la zone de pudeur. La femme doit couvrir l’intégralité de son corps à l’exception des 2 mains jusqu’aux poignets et du visage jusqu’au menton. La femme doit donc prendre soin de bien se couvrir pour que sa prière soit valable et qu’elle en obtienne les récompenses qu’elle espère. Car même si selon certains imams la prière est valable si une partie de la zone de pudeur est visible, il reste que c’est un péché de prier comme ça. Quant aux hommes, il leur suffit de couvrir leur corps entre le nombril et les genoux. La 9eme condition est la purification des 2 hadath ainsi que des najaçah non tolérables sur le corps, l’endroit de la prière, les vêtements et ce qui est porté sur soi. La vide suivante insha’ Allah expliquera ce qui annule la prière, alors réviser bien ce qu’on vient de dire et à très bientôt !