dimanche juillet 14, 2024

#26 1-3 L’histoire du Prophète LOUT

Après vous avoir parlé de notre maître Is-haq, le temps est venu d’aborder l’histoire de notre maître Lout qui était un des Prophètes honorés. Voici donc la première des 3 vidéos qui lui sont consacrées.

Allâh l’a cité 27 fois dans le Qour’an honoré, dans lequel son histoire avec son peuple est mentionnée tantôt en détail dans certains versets, tantôt globalement dans d’autres.

Il s’agit de LouT fils de Haran, fils de Azar envoyé par Allâh à l’époque de Ibrâhîm. C’était son neveu puisque Haran était le frère de Ibrâhîm.

Attention : Lout n’étant pas un nom arabe, il ne dérive pas du mot liwat qui signifie sodomie en arabe. En effet, un mot non arabe ne peut pas dériver d’un mot arabe. Lout n’étant pas un arabe, son nom ne l’est pas non plus. De plus il n’est pas convenable par rapport au rang et à la valeur des Prophètes qu’un de leurs noms dérive d’un mot ayant un sens sale alors prenez garde, que Allâh vous accorde sa miséricorde.

Lout a cru en l’appel de son oncle, il a reconnu sa prophétie et a appliqué les lois qui lui avaient été révélées.

Lout a émigré d’Irak avec son oncle Ibrâhîm et l’a accompagné dans chacun de ses voyages et de ses déplacements. Puis Allâh l’a envoyé comme Prophète au peuple de Sodome en Jordanie, à côté de la mer morte.

Le Prophète LouT avait quitté la patrie d’Ibrâhîm avec sa permission pour s’installer dans la ville de Sodome qui se trouve à l’extrémité orientale de la Jordanie, à côté de la Mer morte conformément à l’ordre de Dieu. D’autres cités y étaient rattachées.

Les habitants de Sodome faisaient partie des pires et des plus pervers des gens ; ils avaient une conscience très sale et une histoire très laide. Capables d’agissements infects et bas et dotés d’une âme abjecte, ils ne se gênaient pas pour faire le mal et ne s’abstenaient pas des péchés. Ils coupaient la route des voyageurs, leur faisaient du mal et ne s’empêchaient pas mutuellement de commettre des injustices. Ils furent les premiers à commettre ce crime infect, ce péché dégoutant par lequel ils ont été connus. Personne ne les avait précédés en cela, aucun des habitants de la terre. Ils s’en prenaient aux hommes et pratiquaient la sodomie.

À cause de la saleté de leur cœur et de la perversité de leurs mœurs, ils osaient s’adonner à la sodomie en public et ne s’en cachaient même pas, ils n’avaient pas honte. Lorsque Allâh leur a envoyé son Prophète Lout, il les a appelés à la religion de l’Islam et à n’adorer que Dieu sans Lui donner d’associé et leur a interdit de s’adonner à ces péchés, ces injustices et ces actes détestables. Mais ils ont persisté sur leur mécréance et leur idolâtrie, ont continué dans leurs égarements et leurs persécutions et à pratiquer la sodomie ouvertement.

Mais qu’est ce qui les a amenés à s’en prendre aux hommes plutôt qu’aux femmes ?

On raconte qu’ils possédaient des jardins fertiles et des fruits et que des fruits dépassaient de leurs propriétés sur la voie publique. Lorsqu’ils ont subi une famine, ils se sont dit: pourquoi ne pas empêcher les voyageurs de profiter de nos fruits qu’ils voient et dont ils se nourrissent ? Ils se sont demandé comment ils pourraient les empêcher.  L’idée leur est venue d’instituer comme habitude que tout voyageur passant par chez eux serait volé/dévalisé et violé de sorte à ce que plus personne ne passerait par là et ne mettrait les pieds sur leur territoire. C’est le diable qui leur a fait miroiter cet acte ignoble, détestable et odieux.

C’est ce qu’ils ont fait jusqu’à ce que Allâh leur envoie Lout comme Prophète. Il les a appelés à n’adorer que Dieu et ne plus s’adonner à ces péchés abominables et indécents mais ils ont continué à se fourvoyer et s’égarer.

Hélas, l’exhortation de leur Prophète, son ordre à faire le bien et délaisser le mal n’ont fait qu’aggraver leur tyrannie et leur orgueil. Ils se précipitaient vers le châtiment de Allâh et s’entêtaient à refuser ce dont Allâh les menaçait et à démentir le Prophète Lout. Ils ont même osé lui dire : amène-nous le châtiment de Dieu si tu es véridique ! Le démentir et le mépriser ne leur suffisaient pas et ils se sont mis à le menacer de l’expulser de leurs cités. Ils ont voulu le faire sortir de chez eux, ce qui constituait le comble de l’indécence, de l’obstination et de l’orgueil.

On s’arrête ici pour le moment. On parlera dans les prochains épisodes des invités du Prophète Lout  et on expliquera comment son peuple injuste a été anéanti alors suivez nous et à très bientôt !