mercredi février 28, 2024

#28 3-3 L’histoire du Prophète LOUT

On a vu dans l’épisode précédent qu’à peine les habitants de Sodome avait-il appris la présence des hôtes de Lout qu’ils se précipitèrent chez lui pour s’en prendre à eux. Le Prophète Lout tentait de les raisonner mais ils n’abandonnaient pas leurs projets machiavéliques.

De plus en plus inquiet, notre maître Lout aurait souhaité avoir la capacité de les empêcher de force, s’il avait eu un clan derrière lui pour le rendre victorieux ! Mais il était seul dans cette pénible situation.

On raconte qu’il avait fermé la porte, les anges étant à l’intérieur avec lui et débattait avec les gens en leur répliquant de derrière la porte close. Les habitants secouaient la porte dans l’espoir de la faire céder.

Voyant ce que Lout subissait, les anges lui révélèrent leur véritable nature – à savoir qu’ils n’étaient pas des humains mais des anges – envoyés par Dieu pour anéantir ces villes par ordre de Allâh puisque leurs habitants commettaient l’injustice par leur mécréance et leurs vices. Pendant qu’ils essayaient de défoncer la porte fermée et que notre maître Lout essayait de les dissuader d’entrer, notre maître Jibrîl demanda à Son Seigneur la permission de les punir, ce qui lui a été accordé. Il est alors sorti et a frappé leur visage du bout de son aile ce qui a enfoncé et crevé leurs yeux au point qu’il n’en reste même pas une trace. Ils seraient repartis en tâtonnant les murs et en menaçant le Prophète Lout.

Puis les anges lui ordonnèrent de quitter la ville avec ses proches la nuit même avant le lever du soleil dans la mesure où leur extermination aurait lieu au petit matin. Ils lui dirent de ne pas se retourner pour ne pas voir le désastre qui allait s’abattre sur son peuple de mécréants et l’informèrent que sa femme se retournerait et subirait ce qu’ils subiront.

Il est rapporté qu’effectivement, alors qu’elle est sortie avec son époux, en entendant le fracas du châtiment qui s’abattait sur son peuple, elle s’est retournée en s’écriant : Ô mon peuple ! Une pierre l’a percutée et elle a été exterminée avec les autres.

Jibrîl a introduit une des plumes de ses ailes sous leurs cités qui étaient au nombre de 4 ou 5, il les a arrachées de leur emprise au sol et les a soulevées avec ce qu’elles contenaient d’humains- soit 400 000 habitants – et d’animaux. Il les a fait monter au point de se rapprocher du premier ciel. Puis il les renversa de sorte qu’au lieu de retomber comme elles étaient, elles se sont retrouvées tête en bas par la Volonté de Allâh.

Un ange a poussé un cri provenant du ciel et des pierres d’argile et de feu ont plu sur eux. Des rafales successives de pierres -portant le nom de chaque personne qu’elle devait atteindre-  s’abattaient sur eux et les tuaient.

Le soleil s’est levé sur les cités anéanties et fracassées. Et Dieu sait mieux que tout autre.

Mes frères et sœurs de foi, voilà où mènent le vice et l’obstination à faire le mal en dépit des conseils avisés des Prophètes. Eviter ce que Allâh nous interdit nous est bénéfique alors que transgresser les lois nous expose à notre perte dans cette vie et dans l’au-delà. Que Allâh nous accorde de tirer des leçons des récits des communautés qui nous ont précédées. Et sachez que même si Allâh a accordé à notre maître Mouhammad que sa communauté ne soit pas complètement exterminée comme le furent celles des Prophètes Noé, Houd Sâlih et Lout, nous ne sommes pas à l’abri de terribles épreuves comme des maladies, des guerres et des famines en rétribution des injustices que nous commettons. Je vous engage à réécouter nos récits au sujet de ces 4 grands Prophètes et à méditer !

Que Allâh nous accorde la patience et de rester attachés à notre religion quoi qu’il advienne.

Notre prochain rendez-vous de la série histoire des Prophètes est avec notre maître Chou^ayb. Alors suivez nous et à bientôt !