dimanche juillet 14, 2024

31-La Joumou^ah prière de vendredi

La prière du vendredi doit avoir lieu au temps de la prière du Dhouhr du vendredi, sinon elle n’est pas valable, ni avant, ni après. On ne peut donc pas prier la joumou^ah en rattrapage pendant le ^aSr. On priera dans ce cas le Dhouhr en rattrapage. La joumou^ah doit avoir été précédée par deux discours qui sont faites eux aussi après que le temps de la prière du Dhouhr a commencé. Ces discours doivent être entendus par 40 résidents à vie au minimum, ceux dont la présence la rend obligatoire, et il n’est pas valable d’accomplir la prière du vendredi seul car elle doit être accomplie en assemblée.

Il est aussi nécessaire qu’une autre prière du vendredi n’ait pas lieu en même temps dans la même ville sauf s’il est difficile de réunir tous les musulmans dans un même endroit, dans ce cas les 2 prières seront valables. Mais s’il est possible de les réunir tous dans un même endroit et malgré ça il effectue la prière dans 2 endroits différents, seule la prière de l’imam qui a terminé la takbirah d’entrée en prière en premier est valable. Si les 2 imams l’ont prononcée simultanément ou si on ne peut pas savoir qui a devancé l’autre, aucune des 2 prières ne sont valables.

Voyons maintenant les piliers des 2 discours. L’imam doit louer Allah en disant par exemple : « al hamdou li l-Lah », et il doit aussi faire une invocation pour notre maitre Mouhammad salla Allahou ^alayhi wa sallam en disant par exemple : « Allahoumma salli ^ala Mouhammad »  et il doit faire L’exhortation à la piété en disant par exemple : « ousikoum bi taqwa l-Lah » dans chacun des 2 discours c’est-a-dire ces 3 piliers doit ^etre dans chacun des 2 discours. Il doit aussi réciter une ­‘ayah (verset) ayant un sens complet dans un des 2 discours, Il est préférable que ce soit dans le premier, et faire Une invocation (dou^a’) dans le 2eme discours en faveur des croyants en disant par exemple : « Allahoumma ghfir lilmou’minin ».. Attention donc, s’il manque un de ces 5 piliers, les discours qui précèdent la prière du vendredi ne sont pas valables.

Et après les piliers, voici les conditions de validité des 2 khouTbah (discours). Il faut d’abord que l’imam soit purifié des 2 hadath, le petit et le grand. Il faut aussi qu’il n’ait aucune impureté sur son corps, ses vêtements et que l’endroit où il se tient soit pur. Durant ses discours la zone de pudeur de l’imam doit être couverte. Il est aussi nécessaire qu’il soit debout pendant qu’il parle sauf s’il en est incapable mais il est préférable dans ce cas-là de déléguer cette responsabilité. Il faut aussi qu’il s’assoit entre les 2 discours. Par ailleurs, les piliers des discours doivent être enchainés sans longue pause entre 2 piliers. Ainsi s’il a prononcé certains piliers puis s’interrompt pour aller faire une course par exemple et continue son discours après son retour, ce n’est pas valable. Il est aussi nécessaire de ne pas faire de pause trop longue entre le 2eme discours et la prière.  Par ailleurs, tous les piliers du discours doivent être dits en arabe, même si aucun des présents n’est arabophone. Enfin sachez mes frères et sœurs en Islam qu’il est interdit de se préoccuper d’achat ou de vente après le second appel à la prière après le second adhan du vendredi sauf si on est dispensé, comme c’est le cas du voyageur ou de la femme. Si les 2 contractants n’ont pas l’obligation de faire la prière du vendredi, ils peuvent acheter et vendre. Wallahou ta3aalaa a3lam wa ahkam.