35-La Zakat sur le bétail

Le premier seuil des chameaux c’est-à-dire la première quantité sur laquelle la zakat est un devoir, Pour celui qui possède des chameaux, est de cinq têtes, on doit payer pour cela un mouton ou une brebis qui a eu un an ou qui a déjà perdu ses dents de devant, ou bien une chèvre de deux ans. Il n’y a pas de zakat pour celui qui possède moins que cinq têtes de chameaux.

Et sachez mes frères et sœurs en Islam que Pour les chèvres et les moutons, le premier seuil est de quarante têtes. Il n’y a donc pas de zakat avant d’atteindre ce nombre. On doit payer pour cela un mouton ou une brebis qui a eu un an ou qui a déjà perdu ses dents de devant, ou bien une chèvre de deux ans .

Et sachez mes frères et sœurs en Islam que Le premier seuil pour les bovins est de trente têtes. Il n’y a donc pas de zakat pour ce qui est en deçà. Les bovins sont les animaux de la famille des vaches, que ce soit les mâles ou les femelles. Il n’y a pas de zakat pour moins de trente têtes. On doit payer pour cela un veau qui a atteint un an lunaire.

Lorsque le troupeau s’accroît au-delà du premier seuil, le paiement dépend de cet accroissement et il est alors un devoir pour le propriétaire d’apprendre ce que Allah ta^ala a rendu obligatoire sur lui à ce sujet.

Et sachez qu’il y a des conditions pour que la zakat soit obligatoire sur le bétail.

Premièrement Que le propriétaire du bétail soit libre, deuxièmement qu’il soit musulman, troisièmement qu’il soit le propriétaire à part entière, quatrièmement que le bétail passe une année lunaire complète en sa possession à partir du moment où le seuil a été atteint, cinquièmement qu’il ait atteint le seuil sixièmement les bêtes soient emmenées paître par leur propriétaire ou celui qui le remplace, sur un pâturage libre. Il n’y a donc pas de zakat sur les bêtes qui sont affourragées ou qui vont paître seules. Paître seules signifie qu’elles sont lâchées pour aller au pâturage seules et qu’elles consomment la végétation en place sans que le propriétaire ou celui qu’il a mandaté les accompagne. Il est également indispensable pour que la zakat sur les bétails soit un devoir, que les bêtes ne soient pas affectées à un travail comme le labour par exemple, pour leur propriétaire ou contre une rémunération. Il n’y a donc pas de zakat sur les bêtes qui sont affectées à un travail même si elles paissent dans un herbage libre. Que Dieu illumine vos cœurs. Vous accorde des bénédictions, vous augmente en bienfaits et vous rétribue en bien. A bientôt.