43-Le jeûne de Ramadan 3 de3

Il est permis de ne pas jeûner un jour de jeûne obligatoire pour certaines raisons, parmi lesquelles il y a :

Le voyage atteignant la distance qui permet de raccourcir les prières de quatre rak^ah en deux rak^ah. Ainsi si une personne voyage sur une longue distance de 140 km ou plus, il lui est permis de ne pas jeuner même si le voyage n’est pas pénible et qu’il pourrait supporter le jeûne. Néanmoins si le jeûne n’est pas éprouvant, il est préférable de jeûner plutôt que de ne pas jeûner. Il y a cependant 2 conditions importantes : son voyage ne doit pas être dans le but de commettre un péché et qu’il soit entamé avant l’aube. Ainsi, celui qui quitte un lieu pour accomplir un voyage après l’aube, il ne lui est pas permis de ne pas jeûner.

Et sachez mes frères et sœurs en Islam que la personne gravement malade peut aussi ne pas jeuner dans le cas où le fait de jeuner va retarder sa guérison ou empirer son état ou qu’un de ses organes par exemple risque d’être endommagé.

Et Parmi les causes qui permettent de ne pas jeûner, il y a aussi la grossesse et l’allaitement lorsque la femme qui est enceinte ou qui allaite craint pour sa propre santé ou bien pour son enfant ; Cependant, dans le cas où elle n’a pas jeûné par crainte pour l’enfant seulement –de faire une fausse couche ou que le lait diminue au point que l’enfant subisse un préjudice–, il lui est un devoir en plus du rattrapage, de donner une compensation d’un moudd par jour, c’est à dire donner le plein de 2 mains jointes du céréale qui constitue la base alimentaire du pays comme le blé ou le riz par exemple.

Et sachez mes frères et sœurs en Islam que Le jeûne est une obligation indépendante de la prière. Ainsi délaisser la prière est un grand péché oui mais cela n’annule pas le jeûne. Donc il n’est pas permis de dire que celui qui n’accomplit pas les 5 prières rituelles ou commet d’autres grands péchés n’aurait pas à jeûner ou que son jeûne ne serait pas valable, car ceci est contraire à la religion de l’Islam.

Pour finir sachez qu’Il est recommandé de jeûner 6 jours de Chawwal, le mois qui vient tout de suite après ramadan. Et il est d’autre part recommandé de les accomplir en continu après la Fête. En revanche, si on les accomplit séparément, la sounnah est quand même réalisée. Enfin Que Allah soubhanahou wa ta ^ala illumine vos cœurs. Vous accorde des bénédictions, vous augmente en bienfaits et vous rétribue en bien. Et A très bientôt in cha’ Allah.