samedi juillet 20, 2024

#74 4-5 L’histoire du Prophète SOULAYMAN

Nous revenons vers vous pour ce nouvel épisode de la série histoires des Prophètes pour terminer aujourd’hui ce que nous avons commencé au sujet de Balqis et Salomon le Prophète de Dieu. Il sera question du trône de la reine de Saba’ et du prodige réalisé par un des compagnons de notre maître Salomon qui a transporté le trône de Balqis sur une distance énorme en un temps record.

De retour auprès d’elle, les émissaires de la reine lui ont transmis les informations prises sur le Prophète. Ils lui ont décrit et ont témoigné de sa puissance, de l’importance de son armée et de sa force de frappe. Ils lui ont dit qu’il avait refusé tous ses présents et n’avait pas accepté sa manière de faire, qu’il était en revanche prêt à envahir leur pays avec son armée immense et imposante à laquelle ils étaient incapables de résister.

Informée par ses émissaires de la puissance de Salomon, Balqis fut convaincue qu’il était très imposant par sa souveraineté et sa majesté et qu’elle serait incapable de lui résister. Elle lui envoya donc le message suivant : Je viens à votre rencontre pour voir ce que vous me proposez.

Après avoir fait enfermer son trône derrière 7 portes devant lesquelles des hommes montaient la garde, elle partit à la rencontre de Salomon avec une grande armée et un groupe d’hommes de ses proches conseillers.

Salomon avait une forte prestance et en général, les gens n’osaient pas prendre la parole devant lui, attendant qu’il les interroge. Un jour, du haut de son trône, il a aperçu une colonne poussière qui s’approchait et demanda : qu’est-ce que c’est ? Balqis répondirent-ils. Elle avait fait halte à environ deux km d’eux.

Salomon était déjà au courant que Balqis avait fait garder son trône avant de partir. Apprenant qu’elle arrivait, il lui fit édifier un immense palais de verre dont le plancher d’un des couloirs était de verre. Dessous, il mit des poissons et autres animaux marins qu’il recouvrit d’une vitre de sorte que le spectateur ait l’illusion de marcher sur l’eau. Salomon voulait la subjuguer et lui démontrer, preuve à l’appui sa grandeur et sa puissance. Il voulait  en plus qu’elle voie de ses propres yeux ce qu’elle n’avait encore jamais vu, à savoir trouver son trône à elle dans son palais à lui pour l’y faire siéger dans ce palais prodigieux.

Il ordonna donc à ses soldats et ses proches conseillers de chercher une créature suffisamment forte pour lui ramener le trône de Balqis. Un jinn géant et vigoureux se porta volontaire et dit pouvoir réaliser cette mission en moins d’une demi-journée. Or, il y avait avec Salomon un homme très croyant connu pour sa piété et sa sainteté appelé Açif fils de Barkhiya et il a été dit qu’il s’agissait du cousin maternel de Soulayman. Il dit: moi je peux te le ramener en un clin d’œil, le temps que tu regardes au loin puis que tu clignes tes yeux. Il en fut ainsi : en un clin d’œil le trône si somptueux et raffiné de Bilqis était là devant Salomon dans son palais.

Salomon avait fait entrer balqis dans son palais alors qu’il était lui-même assis sur son trône. Elle a cru qu’il y avait vraiment de l’eau et a remonté sa robe pour franchir le passage.

Constatant ces preuves incontestables et ces événements extraordinaires et épatants, elle s’est ouvertement convertie à l’Islam et a renié sa mécréance et ses égarements. Il a été dit qu’il l’épousa après sa conversion et sa soumission à Salomon. Puis il l’a ratifiée pour gouverner le Yémen et l’y a renvoyée. Il venait lui rendre visite une fois par mois et restait avec elle trois jours. Il se fit construire là-bas trois palais par des djinns qui lui étaient soumis…et Dieu est plus savant.

Dans le dernier épisode consacré au Prophète Salomon, nous parlerons de son décès.