mercredi février 28, 2024

Dans sa célèbre Épître « Ar-Riçalatou l-Qouchayriyyah » (page 13 de cette édition) l’Imam Al-Qouchayri a dit :

« و سئل ذو النون المصري عن قوله تعالى : « الرَّحْمَـٰنُ عَلَى الْعَرْشِ اسْتَوَىٰ ». فقال : أثبتَ ذاته و نفى مكنه، فهو موجود بذاته، والأشياء موجودة بحكمه، كما شاء سبحنه »

« Une personne interrogea dhoun-Noun al-MiSriyy, au sujet de la parole de Allāh ta`ālā :

﴿ الرَّحْمَنُ عَلَى الْعَرْشِ اسْتَوَى ﴾

(Ar-Raḥmānou `ala l-`arch istawa)

Il répondit : « Il affirma Son Être et nia toute localisation à son sujet, car Il existe de par son Être et toute chose existe selon une sagesse, et conformément à Sa volonté. »

Il a dit: ach-chibliyy a été interrogé sur (Ar-Raḥmānou `ala l-`arch istawa) alors il a dit: « Dieu existe de toute éternité alors que le trône est entré en existence et le trône est maintenu en existence par Dieu »

Il a dit aussi:

وقال جعفر الصادق من زعم أنّ الله في شىء أو من شىء أو على شىء فقد أشرك إذ لو كان على شىء لكان محمولا ولو كان في شىء لكان محصورا ولو كان من شىء لكان محدثا

qui signifie: « ja`far aS-Sâdiq a dit : celui qui prétend que Dieu est dans quelque chose ou sur quelque chose ou provient de quelque chose alors il a commis de la mécréance chirk, car s’Il était sur quelque chose Il serait porté et s’Il était dans quelque chose Il serait limité et s’Il était de quelque chose Il serait créé »

Informations utiles :

– L’Imam Dhoun-Noun Abou l-Fayd Thawban Ibnou Ibrâhîm al-Misri est grand savant du salaf, il est né en 179 et il est décédé en 245 de l’Hégire (raḥimahou l-Lâh) c’est-à-dire il y a environ 1190 ans. Il fût l’un des élèves de l’Imam Mâlik (raḥimahou l-Lâh), et il est connu pour sa sagesse, son éloquence et son ascétisme.

– Il a été interrogé au sujet du verset

﴿ الرَّحْمَنُ عَلَى الْعَرْشِ اسْتَوَى ﴾

(Ar-Raḥmānou `ala l-`arch istawa) et il n’a pas répondu que ce verset signifie que Allāh est assis, ou établit, ou installé, ou au dessus du trône comme le prétendent à tord les assimilationnistes (mouchabbihah). Au contraire il a répondu que Allāh a affirmé son Être et a nié toute localisation à son sujet. Voila comment nos pieux prédécesseurs (salaf SâlîH) ont compris ce verset.