vendredi mai 17, 2024
        1. Cas du Croyant désobéissant

        Pour ce qui est des Croyants désobéissants, nous apprenons à leur sujet que Dieu dit :

        إِنَّ اللهَ لاَ يَغْفِرُ أَن يُشْرَكَ بِهِ وَيَغْفِرُ مَا دُونَ ذَلِكَ لِمَن يَشَاء

        Ce qui signifie :

        « Certes, Allâh ne pardonne pas qu’on adore autre que Lui, et pardonne, à qui II veut, tout autre péché moindre que l’association. »

        (Qour’ân : sourate 4, ‘An-Niçâ’ / 116)

        C’est dire qu’une partie de ces désobéissants sera pardonnée et entrera au Paradis sans aucun châtiment préalable, tandis que l’autre n’entrera au Paradis, pour y demeurer éternellement, qu’après avoir subi un juste châtiment en Enfer.

        En effet, d’après son serviteur ‘Anas ‘Ibnou Mâlik, le Prophète a dit :

        يخرج من النار من قال لا إله إلا الله وفي قلبه وزن ذرة من إيمان

        Ce qui signifie :

        « Sortira de l’Enfer quiconque meurt avec le minimum de Croyance (c’est-à-dire la Croyance en Dieu et en Son Prophète). »

        (Rapporté par Boukhâriy)