dimanche juillet 14, 2024

La preuve sur l’existence de la bonne innovation à partir du Qour’An

La preuve à partir du Qour’An honoré au sujet de la bonne innovation, c’est la parole de AllAh ta^AlA dans sOUrat Al-HadId / 27 concernant l’éloge des croyants de la communauté de ^IçA 3alayhi s-salAm :

{ وَجَعَلْنَا في قُلُوبِ الَّذِينَ ٱتَّبَعُوهُ رَأْفَةً وَرَحْمَةً وَرَهْبَانِيَّةً ٱبْتَدَعُوهَا مَا كَتَبْنَاهَا عَلَيْهِمْ إِلاَّ ٱبْتِغَاءَ رِضْوَانِ اللهِ }

Ce qui signifie : « Nous avons créé dans les cœurs de ceux qui l’ont suivi une bienveillance, une miséricorde et un monachisme qu’ils ont innové ; Nous ne le leur avons pas ordonné ; ils ne l’ont fait que par recherche de l’agrément de AllAh »,

AllAh fait l’éloge des musulmans qui suivaient la Loi de Jésus, ^IçA ^alayhi s-salAm parce qu’ils étaient des gens miséricordieux et qu’ils avaient de la compassion. Mais également parce qu’ils ont innové ce monachisme (ar-rahbAniyyah) qui consiste à couper court aux désirs pourtant permis, au-delà de l’abandon des péchés. A tel point, qu’ils en arrivèrent à ne plus se marier, à délaisser les jouissances permises telles que les plaisirs de la table et les habits luxueux. Ils se consacrèrent entièrement à l’au-delà. ^IçA, ^alayhi s-salAm ne leur a jamais prescrit cela, c’est a dire il ne leur a jamais dit explicitement : faite se monachisme. Ce monachisme était donc une innovation de leur part, et  AllAh a fait leur  éloge pour cela. Bref Ceci constitue une preuve, tirée du Qour’an honoré, de l’existence de la bonne innovation.