vendredi juin 21, 2024

Le Hadath et le ghousl – la grande ablution – obligatoire

Il y a deux sortes de Hadath – d’état d’impureté rituelle – : le petit Hadath et le grand Hadath.

Le petit Hadath : c’est lorsqu’une des choses annulant le wouDOU’ survient, comme par exemple la sortie de gaz, d’urine ou d’excrément, ou autre chose annulant le wouDOU’.

Le grand Hadath : c’est lorsqu’une des choses rendant obligatoire le ghousl survient. Elles sont au nombre de cinq : (1) l’émission de maniyy – le sperme ou son équivalent féminin –, (2) le rapport sexuel, (3) la fin des règles, (4) la fin des lochies et (5) l’accouchement.

La purification du grand Hadath se fait par le ghousl qui comprend des actes obligatoires et des actes recommandés.

Les actes obligatoires du ghousl sont au nombre de deux :

1 –  l’intention au moment de laver la première partie du corps. On dit par exemple dans son cœur : « J’ai l’intention de faire le ghousl qui est un devoir » ou « J’ai l’intention de faire l’acte obligatoire du ghousl » ou « J’ai l’intention de lever le grand Hadath ».

2 –  répandre de l’eau sur tout le corps, peau, cheveux et poils même s’ils sont épais. Il est obligatoire de dénouer les cheveux tressés à l’intérieur desquels l’eau pourrait ne pas pénétrer.