samedi juillet 20, 2024

les actes recommandés de la prière

Les actes recommandés (sounan) de la prière sont nombreux. La prière de celui qui les abandonne  est valable, mais celui qui les accomplit aura des récompenses de la part de Allah. Il convient donc à celui  qui accomplit la prière de les faire.

 

Parmi ces actes recommandés, il y a :

 

  1. Mettre la main droite sur le poignet gauche, au-dessus du nombril et en dessous de la poitrine.

 

Récitation de l’invocation d’ouverture de la prière avant la récitation de la Fatihah dans la première rak^ah.

 

  1. Réciter une courte sourah après la lecture de la Fatihah dans les deux premières rak^ah pour autre que celui qui prie dirigé par un imam dans une prière à voix haute.

 

  1. Les takbir (c’est-à-dire : Allahou ‘akbar) lors du passage d’un pilier gestuel à un autre sauf lorsqu’on se relève de l’inclination, on dit à ce moment-là : (sami^a l-Lahou liman hamidah) * ce qui signifie * « Allah accepte les louanges et les remerciements
    de celui qui Lui fait les louanges »

 

Quant au takbir d’entrée en rituel (takbiratou l-‘ihram), c’est un pilier.

 

  1. Dire : (soubhana Rabbiya l-^Adhim) * ce qui signifie * « Mon Seigneur Qui mérite la glorification est
    exempt de toute imperfection »,
    trois fois pendant l’inclination.

 

  1. Dire : (sami^a l-Lahou liman hamidah) * ce qui signifie * « Allah accepte les louanges et les remerciements de celui qui Lui fait les louanges ». en se relevant de l’inclination.

 

  1. Dire : (Rabbana wa laka l-hamd) * ce qui signifie * « Ô notre Seigneur, Tu mérites la louange », dans le redressement (al-i^tidal).

 

  1. Dire : (soubhana Rabbiyya l-‘A^la) * ce qui signifie * « Mon Seigneur Qui est plus élevé en degré que tout autre est exempt de toute imperfection » trois fois pendant la prosternation.

 

  1. Dire : (Allahoumma ghfir li wa rhamni wa hdini wa ^afini wa rzouqni) * ce qui signifie * « Ô Allah ne me dévoile pas, fais-moi
    miséricorde, guide-moi, accorde-moi la bonne
    santé et la subsistance »

 

Lorsqu’on s’assoit entre les deux prosternations.

 

  1. Le premier tachahhoud – c’est-à-dire celui qui vient après
              les deux première rak^ah– dans la prière du dhouhr, du ^asr,
              du maghrib et du ^icha.

 

  1. La récitation complète du assalatou l-‘Ibrahimiyyah après
              le dernier tachahhoud.

 

  1. Ajouter (wa rahmamtou l-Lah) dans le salam, en disant :
              (as-salamou ^alaykoum wa rahmatou l-Lah )

 

  1. Le deuxième salam.

 

  1. Se tourner vers la droite lors du premier salam et vers la
              gauche lors du second.