dimanche juillet 14, 2024
  1. Les treize attributs de Allah

    Les savants, compositeurs d’ouvrages sur la science de la croyance, parmi les plus récents d’entre eux, prirent l’habitude de dire : « C’est un devoir personnel, une obligation pour toute personne responsable, c’est-à-dire pubère et saine d’esprit, de connaître treize des attributs de Allah : exister, ne pas avoir de début, ne pas avoir de ressemblance avec ce qui entre en existence, être unique, ne pas avoir de besoin, ne pas avoir de fin, être tout-puissant, vouloir, être vivant, savoir toute chose, parler, entendre et voir. D’autre part, il faut savoir qu’il est impossible que Allah ait des attributs qui les contredisent ».

    Étant donné que ces attributs ont été mentionnés de nombreuses fois dans les textes de la Loi de l’Islam, les savants ont dit qu’il est un devoir de les connaître, par devoir personnel. Certains autres savants ont déclaré qu’il est un devoir de connaître vingt attributs. Ils ont ainsi exigé la connaissance supplémentaire de sept attributs de fait. Ils ont dit : « Et le fait qu’Il est ta^ala puissant, qu’Il veut, qu’Il est vivant, qu’Il sait, qu’Il parle, qu’Il entend et qu’Il voit ».

    La première voie est jugée plus argumentée car on a su de la confirmation de la puissance au sujet de Allah le fait qu’Il est puissant, et de même pour le reste.