39-La Zakat de la fin du jeûne

La zakat de la fin du jeûne devient obligatoire à partir du moment où la personne a vécu une partie de Ramadan et une partie de Chawwal, pour tout musulman, sur sa personne et sur tous ceux qui sont à sa charge s’ils sont musulmans. Parmi ceux qui sont à sa charge par exemple, il y a son épouse, son enfant qui n’est pas pubère et ses parents s’ils sont tous deux pauvres. Il n’est pas valable de donner la zakat de la fin du jeûne sur un ascendant ou un descendant pubère sauf avec leur autorisation. Que l’on fasse attention à cela car beaucoup de gens ne prêtent pas attention à ce jugement et donnent la zakat sur leur enfant pubère sans son autorisation.

Sur chacun, il est un devoir de payer un sa^ de la nourriture de base la plus couramment consommée dans le pays si cela est en plus de ce qu’il faut pour payer ses dettes, ses habillements, son logement et sa nourriture de base ainsi que celle de ceux qui sont à sa charge et ce, pendant le jour de la Fête (al-^id) et la nuit qui suit.

 Et sachez mes frères et sœurs qu’on distingue pour cette zakat cinq temps : * un temps de permission qui s’étend sur tout le mois de Ramadan, * un temps de devoir qui commence au coucher du soleil du dernier jour du mois, * un temps de préférence qui est avant la prière de la Fête, * Un temps dans lequel c’est déconseillé qui est après la prière de la Fête jusqu’au coucher du soleil, sauf si c’est pour une excuse, et un temps d’interdiction qui est après le coucher du soleil du jour de la Fête, sauf si on l’a reculée avec une excuse. Que Dieu illumine vos cœurs. Vous accorde des bénédictions, vous augmente en bienfaits et vous rétribue en bien. Et A très bientôt.