40-A qui verser la Zakat

Il est un devoir de verser la zakat aux huit catégories que Allah cite dans le Qour’an. Allah ta^ala dit dans [sourat At-Tawbah / verset numéro 60] ce qui signifie : “Certes, les aumônes obligatoires ne sont destinées qu’aux miséreux, aux pauvres, à ceux qui travaillent au service de la zakat, aux nouveaux convertis dont le cœur est à raffermir, aux esclaves qui ont besoin pour remplir leur contrat d’affranchissement, aux endettés qui ne peuvent pas s’acquitter de leurs dettes, aux combattants bénévoles et au voyageur qui n’a pas de quoi atteindre sa destination]”.

Alors chers frères et sœurs Il n’est ni permis, ni valable de la payer à d’autres que ces huit catégories que Allah cite dans le Qour’an.

Les huit catégories de gens que Dieu a cité dans le Qour’an sont :

Premièrement Les miséreux c’est-à-dire (al-fouqara’) : ce sont ceux qui trouvent moins de la moitié de ce qui leur suffit pour vivre.

Deuxièmement Les pauvres (al-maçakin) : ce sont ceux qui trouvent plus que la moitié de ce qui leur suffit pour vivre mais pas la totalité.

Troisièmement Ceux qui travaillent au service de la zakat (al-^amilouna ^alayha) : ce sont ceux que le Calife a chargés de collecter la zakat sans rémunération.

Quatrièmement Les nouveaux convertis (al-mou’allafatou qouloubouhoum) : ce sont ceux qui sont entrées récemment en Islam et dont la ferveur est encore faible ou qui étaient nobles dans leur peuple et l’on espère par cette donation que leurs semblables deviendront musulmans.

 Cinquièmement Les esclaves (fi r-riqab) : ce sont les esclaves musulmans dont les maîtres ont demandé une somme d’argent pour les libérer et ne sont pas capable de la payer.

Sixièmement Les endettés (al-gharimoun) : ce sont ceux qui ne peuvent pas s’acquitter de leurs dettes.

Septièmement Les combattants bénévoles (fi sabili l-Lah) : ce sont les combattants bénévoles dans la voie que Dieu agrée. La signification du terme « fi sabili l-Lah » ne recouvre donc pas ici tous les actes de bienfaisance. Il n’est pas permis alors de donner la zakat pour la construction d’une école par exemple ou d’une mosquée ou d’un hôpital; ceci ne rend pas l’acte valable et la zakat reste à la charge de la personne.

Huitièmement Le voyageur (‘ibnou s-sabil) : c’est par exemple le voyageur étranger de passage dans une région où est donnée la zakat alors qu’il ne dispose pas de ce qui lui suffit pour poursuivre son voyage. Enfin Que Dieu illumine vos cœurs. Vous accorde des bénédictions, vous augmente en bienfaits et vous rétribue en bien. Et A très bientôt in cha’ Allah.