#41 11-11 L’histoire du Prophète YOUÇOUF

Après avoir révélé à ses frères qui il était, Youçouf leur demanda des nouvelles de son père qu’il n’avait pas vu depuis si longtemps, qui lui manquait tant et qu’il se languissait de revoir. Ils lui dirent : il a vieilli, son corps est affaibli et il a perdu la vue pour avoir tant pleuré et souffert. Submergé de compassion et de miséricorde pour son père Ya^qoub, Youçouf leur donna sa tunique, celle qui était en contact avec son corps honoré et leur ordonna de lui remettre pour qu’il la mette sur ses yeux, qu’ainsi il retrouverait la vue et verrait de nouveau comme il voyait auparavant. Cela fait partie des choses extraordinaires qui indiquent qu’un homme est Prophète, c’est un miracle.

Son frère Yahoudha, qui est désigné par le terme Al Bachir dans le Qour’an : le porteur de bonne nouvelle, dit alors: c’est moi qui lui apporterai ta tunique  puisque c’est moi qui lui ai rapporté jadis ta tunique  tachée de sang et qui lui ai dit que tu avais été dévoré par un loup. C’est moi qui lui dirai que tu es vivant et je le réjouirai autant que je l’ai attristé. Puis Youçouf a demandé à ses frères de ramener l’intégralité de leur famille en Egypte, ce pays prospère.

L’attente de Ya^qoub n’avait pas duré longtemps quand Al Bachir s’est présenté à lui et lui a annoncé qu’il avait revu Youçouf. Puis ce porteur de bonne nouvelle déposa la tunique  sur le visage de son père qui a immédiatement recouvré la vue. Ses yeux se sont remis à voir comme ils voyaient auparavant.

Quand ses fils se sont retrouvés chez leur père Ya^qoub, et qu’ils ont vu la tunique  de Youçouf, ils ont demandé à leur père d’invoquer Allâh pour qu’Il leur pardonne tout le mal qu’ils avaient fait à leur frère Youçouf et à leur père. Il fit ce qu’ils lui avaient demandé et que certes, Dieu est Al Ghafour, Celui qui pardonne et Ar-Rahim, Le miséricordieux envers ses créatures.

Les historiens rapportent que Youçouf avait envoyé avec Al Bachir tout ce dont Ya^qoub avait besoin ainsi que 200 montures et lui avait demandé de ramener sa famille et ses descendants en Egypte.

Puis quand Ya^qoub, accompagné de toute sa famille s’est approché d’Egypte à la rencontre de son gouverneur, Youçouf le véridique, celui-ci est sorti pour aller au-devant de son père avec 4000 soldats et le peuple égyptien. Il a été dit que le roi en personne aussi était avec eux.

Quand Ya^qoub et sa famille sont entrés chez Youçouf, il a fait approcher ses parents pour les accueillir et s’est isolé avec eux deux sans ses frères. Puis il a souhaité la bienvenue à toute sa famille en leur disant : entrez en Egypte et installez-vous ici, vous y serez en sécurité et vivrez tranquilles.

On rapporte que ses fils et leurs descendants étaient 63 à avoir fait le voyage avec Ya^qoub. Youçouf a fait monter ses parents sur son trône puis son père, sa mère et ses frères se sont prosternés devant lui pour le saluer et en signe de respect. En effet, cette prosternation de salutation était permise selon leur Chari^ah leur loi révélée.

Cette loi a continué d’être appliquée à l’époque des Prophètes suivants jusqu’à ce que Allâh l’interdise dans la loi révélée à notre maître Mouhammad. Youçouf a alors dit à son père : Ô père, voici que se réalise le rêve que j’avais vu dans mon enfance.

Considérant l’immense bienfait que Allâh lui accordait en rassemblant sa famille, Youçouf s’est mis à faire Ses louanges comme il se doit, Le remerciant pour Ses formidables faveurs.

On rapporte que Youçouf a vécu 23 ans avec sa famille après leurs retrouvailles, qu’il aurait vécu en tout 110 ans et qu’il est mort 361 ans après la naissance de son arrière-grand-père Ibrâhîm .

Le Prophète Youçouf a été enterré à l’endroit où il est décédé en Egypte mais il avait laissé la recommandation suivante : lorsqu’ils sortiraient d’Egypte, les descendants d’Israël devraient emporter son corps avec eux en Terre Sainte.

Vous apprendrez dans notre série consacrée à Mouça (Moise) ce qu’ils ont fait.

On retient de cette série de 11 épisodes consacrés au Prophète Youçouf que Allâh lui a accordé un pouvoir et un statut exceptionnels après l’avoir éprouvé pendant de longues années par la solitude, la servitude et l’emprisonnement. Allâh accorde à celui qui patiente des bienfaits qu’il n’aurait pas imaginés et un soulagement alors qu’il ne s’y attendait plus.

Ainsi se termine notre biographie résumée de Youçouf. Dans le prochain épisode nous parlerons si Dieu le veut du Prophète Ayyoub, Suivez nous donc et à bientôt.