dimanche décembre 10, 2023

#57 13-22 L’histoire du Prophète Mouça

Après avoir traversé la mer avec les croyants qui l’accompagnaient, le Prophète Mouça est arrivé sur un territoire où les habitants adoraient des idoles en forme de vaches qu’ils prenaient pour divinité au lieu d’adorer Allâh, qu’Il soit glorifié.

Certains descendants d’Israël, à cause de leur ignorance et des suggestions du diable, ont voulu faire comme les idolâtres qu’ils avaient croisés en chemin. Ils ont demandé à Mouça de leur fabriquer une idole à adorer comme eux en avaient une.

Cette parole de mécréance qui révélait leur profonde ignorance a mis le Messager de Dieu dans une grande colère. Avec tout ce qu’ils avaient vu de miracles et de signes évidents de la véracité de l’Islam, ils osaient réclamer ça ! Le Prophète leur a montré que ce qu’ils disaient n’avait aucun sens.

Puis Mouça a reçu l’ordre de se diriger avec les croyants des descendants d’Israël vers bayt el maqdis appelé de nos jours Jérusalem en Palestine.

En chemin, ils eurent très soif et s’en plaignirent en ronchonnant à Mouça, lui réclamant de l’eau. Allâh lui révéla de frapper une pierre de son bâton. Par la puissance de Dieu, 12 sources en jaillirent, une pour chaque tribu. Ils pouvaient boire de l’eau délicieuse pure qui s’en écoulait.

Allâh fit aussi descendre du ciel pour eux la Manne et les Cailles. Ils se nourrissaient alors sans effort ni fatigue. Mais assez vite, certains s’en lassèrent et trouvèrent ennuyeux de manger toujours la même chose. Ils lui demandèrent donc de remplacer cette nourriture céleste par ce qui pousse dans la terre : fèves, lentilles oignons et autres. Mouça a réprouvé cela et les a conseillés.

Ayant traversé le désert, ils arrivèrent à portée de Jérusalem, qui était habitée par des gens violents et injustes connus pour leur mécréance et leurs crimes. Mouça leur ordonna de les combattre pour pénétrer dans la ville qui leur était destinée et promise par Allâh. Mais ils refusèrent le combat ; lâches,  ils avaient peur de ces adversaires mécréants, injustes et très forts.

Devant cette dérobade honteuse, deux hommes auxquels Allâh avait accordé l’Islam , la foi, l’obéissance et le courage et la crainte de Dieu leur ont dit de mener ce Jihad et d’oser attaquer les tyrans en entrant avec audace par la porte principale de la cité, ce qui les saisirait d’effroi et de terreur. Ils leur ont recommandé de se fier entièrement à Dieu, de Lui demander de les aider et de s’en remettre à Lui pour qu’Il leur accorde la victoire sur ce peuple injuste mais la plupart ont refusé le jihad. Alors Allâh les a punis d’avoir désobéi à leur Prophète en les faisant errer durant 40 ans dans le désert.

Ils se déplaçaient nuit et jour; ils allaient et venaient et retrouvaient à leur point de départ et ainsi de suite pendant 40 ans jusqu’à ce que tous ceux qui avaient refusé de combattre meurent et qu’il ne reste que leurs descendants ainsi que les deux hommes pieux qui avaient la crainte de Allâh ; il a été dit qu’il s’agissait de Youcha^ fils de Noun et Kalib fils de Youfna. Tous deux étaient des vertueux.