lundi avril 15, 2024
  1. CHAPITRE 3

    Croyance en les Livres

    Allâh a révélé aux Prophètes-Messagers les Livres, qui sont sa Parole. En effet, Dieu dit :

    لَقَدْ أَرْسَلْنَا رُسُلَنَا بِالْبَيِّنَاتِ وَأَنزَلْنَا مَعَهُمُ الْكِتَابَ

    Ce qui signifie :

    « Nous (Allâh) avons envoyé Nos Messagers avec les preuves évidentes et des miracles formels, et fait descendre sur eux les Livres révélés. »

    (Qour’ân : sourate 57, ‘Al-Hadiyd / 25)

    A savoir que Dieu est le Créateur de toutes les langues, et que sa Parole n’est pas une langue. Par conséquent, les écrits contenus dans les Livres révélés ne représentent pas en-soi l’Attribut de Dieu, mais plutôt l’expression de sa Parole en hébreu pour la Torah, en syriaque pour l’Evangile et en arabe pour le Qour’ân.

    En effet, Allâh n’a envoyé de Messager que parlant la langue de son peuple, afin qu’il leur explique le message dont il est porteur. Ainsi il leur sera facile de le comprendre.

    Le grand compagnon ‘Aboû Dhar Al-Ghafâriy demanda au Prophète :

    يا رسول الله، كم كتابا أنزل الله؟ قال: مائة كتاب وأربعة كتب

    Ce qui signifie :

    « Ô Messager de Dieu, combien de Livres Allâh a-t-ll révélé ? Il répondit : cent quatre Livres»

    (Rapporté par ‘Ibnou Hibbân)

    Il y a donc eu cent quatre Livres révélés, répartis de la manière suivante :

     

    • 50 pour le Prophète Seth ;
    • 30 pour le Prophète Enoch ;
    • 10 pour le Prophète Abraham;
    • 10 pour le Prophète Moï

     

    A ces 100 Livres, s’ajoutent les 4 plus connus[1] :

    • Le Qour’ân révélé au Prophète Mouhammad ;
    • La Torah  (‘At-Tawrât)   révélée   au   Prophète
      Moïse عليه السلام;
    • L’Evangile (‘Al-‘lnjiyl) révélé au Prophète Jésus عليه السلام, fils de la Sainte Marie ;
    • Les Psaumes  (AzZaboûr)  révélés au  Prophète
      David عليه السلام;

    Mais deux autres sont également cités dans le Qour’ân :

     

    • Les Feuillets révélés au Prophète Abraham عليه السلام. Il s’agit en fait de Livres, malgré l’appellation de Feuillets.
    • Les Feuillets révélés au Prophète Moïse عليه السلامavant la Torah.

    De nos jours, aucun de ces Livres n’existe dans sa pureté originelle, à l’exception du Qour’ân, qui subsiste et reste préservé par Allâh, du fait qu’il n’y aura plus de Révélation prophétique après Mouhammad . Il est donc intégralement conservé en arabe, sa langue de Révélation, et restera inchangé jusqu’au Jour du Jugement. Car Dieu, qui l’a fait descendre, a promis de le préserver de toute altération et autre falsification. Il reste donc jusqu’à la fin du temps, le Livre de référence stable et immuable.

    Ceux qui se réclament de la Torah ou de l’Evangile n’en ont plus que de pâles copies corrompues, falsifiées et remplies de contradictions.

    [1] Dans un Hadith rapporté par l’Imam ‘Ahmad, le compagnon Wâthiylah ‘Ibnoul-‘Asqa^ rapporte du Prophète qui a dit: “La Torah est descendue du ciel le sixième jour du Ramadân; l’Evangile le treizième jour; les Psaumes le dix-huitième jour et le Qour’ân le vingt-quatrième jour.»