lundi avril 15, 2024

III. L’Eternité (la non-Fin)

Dieu dit :

كُلُّ مَنْ عَلَيْهَا فَانٍ {26} وَيَبْقَى وَجْهُ رَبِّكَ ذُو الْجَلالِ وَالْإكْرَامِ {27}

Ce qui signifie :

« Tout ce qui est sur Terre aura une fin, mais Dieu dont la Majesté et la Munificence sont illimitées existe éternellement (c’est-à-dire sans fin). »

(Qour’ân : sourate  55, ‘Ar-Rahmân / 26-27)

L’Eternité de Dieu est obligatoire selon la raison, dans le sens qu’il est impossible qu’il Lui advienne l’anéantissement.

Allâh, tout comme ses Attributs, n’a pas de fin. En effet la raison impose que Dieu, dont l’Existence n’a pas de commencement, soit sans fin. Il est le Vivant qui ne meurt pas, et sa Vie n’est ni acquise ni précédée par quelque chose ou par le néant.

Remarque

La non-fin du Paradis et de l’Enfer est confirmée par les Textes (le Qour’ân et les Hadith). Ainsi bien qu’ayant un commencement, ce n’est que par la Volonté de Dieu qu’ils subsistent éternellement ; sans quoi, étant des créations, il est possible rationnellement qu’ils s’anéantissent. Mais Allâh a voulu pour eux la pérennité.

 Règle

 Seul Allâh est Eternel en-Soi.