dimanche juillet 14, 2024
  1. Il n’est pas de religion vraie autre que l’Islam

    La juste religion selon le jugement de Allah, c’est l’Islam.

    Allah ta^ala dit :

    [وَمَنْ يَبْتَغِ غَيْرَ الإِسْلاَمِ دِيناً فَلَنْ يُقْبَلَ مِنْهُ] [1]

    (wa man yabtaghi ghayra l-‘Islami dinan falan youqbala minh) ce qui signifie : « Si quelqu’un recherche une autre religion que l’Islam, elle ne sera pas accepté de lui ».

    Allah ta^ala dit aussi :

    [إِنَّ الدِّينَ عِنْدَ اللهِ الإِسْلاَم] [2]

    (‘inna d-dina ^inda l-Lahi l-‘islam) ce qui signifie : « Certes la religion agréée selon le jugement de Allah est l’Islam ».

    Ainsi, tous les prophètes sont musulmans. Celui qui a suivi Mouça r est un musulman mouçawiyy, et celui qui a suivi ^Iça r est un musulman ^içawiyy. Il est valable de dire à propos de celui qui suit Mouhammad r qu’il est un musulman mouham­madiyy.

    L’Islam est la religion que Allah agrée pour Ses esclaves et qu’Il nous ordonne de suivre.

    On n’appelle pas Allah « mouslim » –musulman– comme le disent certains ignorants.

    Jadis, l’humanité entière avait une seule religion, l’Islam.

    Attribuer des associés à Allah (ach-chirk) et mécroire Allah ta^ala ne survinrent qu’après le prophète Idris r.

    Nouh [3] fut alors le premier prophète envoyé aux mécréants pour les appeler à l’adoration de Allah Al-Wahid Celui Qui est unique et Qui n’a pas d’associé. Allah a mis en garde contre l’association tous les messagers qui sont venus après lui [4].

    Notre maître Mouhammad r renouvela donc l’appel à l’Islam après que cette religion disparut d’entre les hommes, sur terre. Il fut appuyé en cela par des miracles qui prouvaient son statut prophétique. Certains sont donc entrés en Islam et les égarés le rejetèrent en tant que prophète. Parmi eux, certains étaient auparavant des associateurs, tel un groupe de mécréants des fils de ‘Israil qui a adoré ^Ouzayr. Ils ont ainsi accumulé mécréance sur mécréance. D’autres parmi les gens du Livre, juifs et chrétiens, ont cru en lui. C’est le cas de ^Abdou l-Lah Ibnou Salam qui était le savant des juifs à Médine et Ashamah An-Najachiyy, le roi d’Abyssinie qui était chrétien puis suivit le Messager r complètement ; il mourut du vivant du Messager de Allah et le Messager a fait la prière funéraire en sa faveur in absentia (salatou l-gha’ib) le jour même de sa mort. Allah lui a révélé sa mort. Par la suite, on pouvait voir la nuit une lumière au-dessus de sa tombe. Ceci est une preuve qu’il était devenu un musulman complet, un des saints de Dieu, que Allah l’agrée.

    Le principe islamique qui réunit tous les gens de l’Islam, c’est l’adoration de Dieu uniquement.

    [1] [souratou Ali ^Imran / 85]

    [2] [souratouAli ^Imran / 19]

    [3] Entre Nouh r et Idris r mille ans se sont écoulés. Cette époque est appelée la première jahiliyyah que Allah a évoquée par Sa parole : [ولا تبرّجن تبرّج الجاهليّة الأولى] (wa la tabarrajna tabarrouja l-jahiliyyati l-‘oula) [sourat Al-‘Ahzab / 33] ce qui signifie : « Ne vous exhibez pas [ô femmes] comme les femmes de la première jahiliyyah le firent ».

    [4] Ce qui est visé par la mise en garde des messagers c’est la mise en garde de leurs communautés car les prophètes sont préservés de l’adoration d’autre que Allah (ach-chirk).