vendredi mai 17, 2024
  1. La classification des choses en quatre catégories

    Les choses [1] se classent en quatre catégories :

    La première : la chose que Allah veut et qu’Il ordonne : c’est la croyance des croyants et l’obéissance de ceux qui obéissent.

    La deuxième : la chose que Allah veut et qu’Il n’ordonne pas : c’est la désobéissance de ceux qui désobéissent et la mécréance des mécréants.

    Toutefois, Allah n’agrée pas la mécréance. Bien qu’Il la crée par Sa volonté, Il ne l’agrée pas pour Ses esclaves.

    Allah ta^ala dit :

    [وَلاَ يَرْضَى لِعِبَادِهِ الْكُفْرَ] [2]

    (wa la yarda li^ibadihi l-koufr) ce qui signifie : « Et Il n’agrée pas la mécréance pour Ses esclaves ».

    La troisième : quelque chose que Allah ne veut pas et qu’Il ordonne : c’est la croyance concernant les mécréants, ceux que Allah sait qu’ils mourront sur la mécréance. Ils ont l’ordre d’avoir la foi mais Il ne la veut pas pour eux.

    La quatrième : quelque chose qu’Il ne veut pas de toute éternité et qu’Il n’ordonne pas : c’est la mécréance concernant les prophètes et les anges.

    Quant à celui qui croit fermement au Qour’an honoré, qu’il s’arrête à Sa parole ta^ala :

    [لاَ يُسْأَلُ عَمَّا يَفْعَلُ وَهُمْ يُسْأَلُونَ] [3]

    (la yous’alou ^amma yaf^alou wa houm yous’aloun) qui signifie : « Il n’est pas interrogé sur ce qu’Il fait mais ce sont eux qui seront interrogés ».

    Par conséquent, on ne dit pas (comment châtie–t-Il ceux qui désobéissent pour les péchés qu’Il veut qu’ils commettent ?).

    [1] Certaines choses existent, elles sont appelées (chay’), et certaines éventualités ne sont pas des choses qui existent et n’ont pas d’existence, elles sont appelées (‘amr) et non pas (chay’). (Ach-chay’) c’est ce qui existe.

    [2] [souratou zZoumar / 7]

    [3] [souratou l-‘Anbiya/ 23]