samedi juillet 20, 2024

Le Mawlid n’est pas une élévation du Prophète au-dessus de son degré

Le Mawlid est une bonne tradition et n’est pas concerné par l’exagération que le Messager de Allah salla l-Lahou 3alayhi wa sallam nous a interdite par sa parole : لاَ تُطْرُونِي كَمَا أَطْرَتِ النَّصَارَى الْمَسِيحَ ٱبْنَ مَرْيَمَ  Ce qui signifie : « Ne m’accordez pas un degré supérieur à mon degré tout comme les chrétiens ont élevé 3IçA au-dessus de son degré ». en effet Les chrétiens l’ont considéré comme étant un Dieu Créateur. Quant à l’organisation du Mawlid que les musulmans pratiquent, ce n’est pas une élévation du Prophète au-dessus de son degré mais un remerciement envers AllAh pour la naissance du Messager. La parole du Prophète (lA touTrOUnI…) ne veut pas dire : (ne faites pas mon éloge dans l’absolu). Ce qu’il faut en comprendre est que ce qui est une outrance est interdit mais ce qui ne l’est pas n’est pas interdit. Sinon, comment le Messager aurait autorisé son oncle Al-3AbbAs, que AllAh l’agrée, à faire son éloge ?! Bien au contraire, il a fait une invocation en sa faveur pour le remercier pour son acte ! Il a été confirmé avec une chaIne de transmission fiable (Haçan) dans ce qu’a rapporté Ibnou Hajar dans « Al-‘AmAli » que l’oncle du Messager, Al-3AbbAs, que AllAh l’agrée, a dit  ce qui signifie : « Ô Messager de AllAh, j’ai composé des vers de poésie pour faire ton éloge ». Alors le Messager Salla l-LAhou 3alayhi wa sallam lui a dit : ce qui signifie : « Dis-les, que Dieu fasse que tu ne perdes jamais tes dents ». Et cela a effectivement eu lieu car al 3abbas a fait l’éloge du Prophète alors que  le prophète lui a fait des invocations et ne l’a pas blâmé .