mercredi juin 19, 2024

LES TOURS RITUELS

La louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent, et que l’élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre maItre MouHammad Al-‘AmIn, l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’islam la religion de tous les Prophètes du premier ‘Adam au dernier MouHammad.

Sache que pendant le pèlerinage, il y a trois tours rituels : les tours rituels de l’arrivée (TawAfou l-QoudOUm ) les tours rituels obligatoires (TawAfou l-‘Ifadah ) et les tours rituels de départ (TawAfou l-WadA3 ).

Les tours rituels de l-‘Ifadah ont lieu après la station à 3Arafah et après la moitié de la nuit de la Fête (Al-3Id ).

Les tours rituels du départ (TawAfou l-WadA3 ) ont lieu lorsqu’on a la volonté de s’en aller de La Mecque après avoir accompli tous les rites.

Et sache que les tours rituels de l’arrivée (TawAfou l-QoudOUm) sont recommandés et non obligatoire.

La manière d’effectuer les tours rituels

Lorsqu’il entre à la Mosquée, qu’il se dirige vers la Pierre Noire (al-Hajarou l-‘aswad ). Il est recommandé qu’il se présente face à la Pierre Noire, par le visage et le devant du corps et qu’il s’en rapproche à condition de ne nuire à personne par une bousculade. Il l’embrasse sans émettre de son, il pose son front dessus et répète cela trois fois. Ensuite il commence les tours rituels et interrompt la talbiyah pendant les tours rituels.

Il est recommandé de faire al-‘iDtibA3 lors de l’entrée pour faire les tours rituels. Al-‘iDtibA3  consiste à prendre un bout de sa cape et de le faire passer par en dessous son épaule droite pour le mettre sur son épaule gauche.

S’il fait al-‘iDtibA3 peu avant il n’y a pas de mal en cela.

La manière de faire les tours rituels c’est que tout son corps passe devant la Pierre Noire en laissant la ka3bah sur sa gauche sans lui faire face ni lui tourner le dos. Ses tours ne sont valables que si tout son corps est passé devant la Pierre Noire.

Il est recommandé de faire pendant les tours rituels ar-ramal [pour les hommes], c’est-à-dire de marcher vite tout en rapprochant les pas, sans sauter ni courir, ce qu’on appellerait al-khabab. Ar-ramal est recommandé lors des trois premiers tours rituels alors qu’il est recommandé de marcher lentement dans les quatre derniers.

Il est recommandé de saluer et d’embrasser la Pierre Noire, de saluer le pilier yamAniyy [le pilier juste avant le pilier de la pierre noire dans le sens de la marche]et d’embrasser la main après cela lorsqu’on s’en rapproche dans chaque tour rituel. Cela est encore plus recommandé dans les tours impairs car ces deux sont meilleurs, mais si la bousculade empêche d’embrasser, il suffit de saluer. S’il ne peut pas, il dirige en direction de la Pierre Noir sa main ou quelque chose dans sa main puis il embrasse ce qu’il a dirigé vers la Pierre Noire, mais il ne dirige pas la bouche pour embrasser. Et il n’est pas recommandé pour les femmes d’embrasser ou de saluer sauf si le lieu des tours rituels est libre.

Les évocations recommandées pendant les tours rituels

Il est recommandé de dire lors de la salutation de la Pierre Noire en premier et lors du commencement des tours rituels également : (Bismi l-LAh, AllAhou ‘akbar, AllAhoumma ‘ImAnan bika wa taSdiqan bi kitAbika, wa wafA’an bi 3ahdika, wa t-tibA3an li sounnati nabiyyika MouHammad Salla l-LAhou 3alayhi wa sallam) ce qui signifie : « Par le nom de AllAh, AllAh est plus Vénéré que toute chose, Ô AllAh par acte de foi en Toi, en croyant à la véracité de Ton Livre, en respectant l’engagement que nous avons pris pour Toi et en suivant la tradition de Ton Prophète MouHammad Salla l-LAhou 3alayhi wa sallam ».

Il dit cette invocation lorsqu’il est à proximité de la Pierre Noire à chaque tour.

Ach-ChAfi3iyy, que AllAh ta3AlA lui fasse miséricorde a dit : « Il dit : (AllAhou ‘akbar, wa lA ‘ilAha ‘il-la l-LAh) ce qui signifie : “AllAh mérite plus de vénération et de glorification que tout autre et il n’est de dieu que AllAh “.»

Et il a dit également : « Et s’il évoque AllAh ta3AlA et qu’il fait l’invocation en faveur du Prophète Salla l-LAhou 3alayhi wa sallam, cela est bon.»

Il est recommandé de dire lors de son ramal : (AllAhoumma j3alhou Hajjan mabrOUrA wa dhanban maghfOUrA, wa sa3yan machkOUrA) ce qui signifie : « Ô AllAh fais que ce pèlerinage ait une grande récompense, fais que les péchés soient pardonnés et fais que le trajet soit récompensé ».

Il a dit : « Et il dit dans les quatre derniers tours : (AllAhoumma ghfir wa rHam wa 3fou 3ammA ta3lam, wa ‘anta l-‘A3azzou l-‘Akram, AllAhoumma ‘AtinA fi d-dounyA Haçanah , wa fi l’Akhirati Haçanah wa qinA 3adhAba n-nAr) ce qui signifie : ” Seigneur pardonne, accorde Ta miséricorde et excuse ce que Tu sais, Tu es certes Celui Qui n’est pas vaincu, Celui Qui accorde à profusion. Ô AllAh accorde nous dans ce bas-monde un bienfait et dans l’Au-delà un bienfait et préserve nous du chAtiment de l’enfer ». Et il a été confirmé dans les deux SaHIH d’après ‘Anas, que AllAh l’agrée, qu’il a dit : ” L’invocation que faisait le plus le Messager de AllAh Salla l-LAhou 3alayhi wa sallam était : (AllAhoumma ‘Atina fi d-dounyA Haçanah wa fi l’Akhirati Haçanah wa qinA 3adhAba n-nAr) ce qui signifie : ” Ô AllAh accorde nous dans le bas-monde un bienfait et dans l’au-delà un bienfait et préserve-nous du chAtiment de l’enfer”.

Ach-ChAfi3iyy, que Allah lui fasse miséricorde a dit : ” C’est le meilleur de ce qui est souhaité de dire pendant les tours rituels “. Il a dit :” Et j’approuve que l’on dise cela pendant tous les tours “. Certains chAfi3iyy ont dit : ” Et ces paroles sont encore plus recommandées entre le pilier yamAniyy et la Pierre Noire “. Il invoque entre ces tours par ce qu’il veut pour sa religion et les choses de ce bas-monde en faveur de qui il veut, et pour les musulmans en général. Si une personne fait des invocations et qu’un groupe dit ‘Amin, cela est bon.

Il convient d’être appliqué dans ces lieux honorés. Il a été rapporté de Al-Haçan Al-BaSriyy, que AllAh ta3AlA lui fasse miséricorde, qu’il a dit dans sa RiçAlah – Lettre – très connue pour les gens de La Mecque : ” Certes les invocations sont exhaucées là-bas en quinze situations : pendant les tours rituels, près du Moultazam, sous Al-MizAb, dans la Maison auprès de Zamzam, sur AS-SafA et Al-MarwAh, pendant le sa3y, derrière le MaqAm, à 3Arafah, à Mouzdalifah, à MinA et aux trois jamarAt “.

Selon l’école de Ach-ChAfi3iyy, que AllAh lui fasse miséricorde, il est recommandé de réciter le Qour’An lors des tours rituels car c’est un lieu d’évocation et le Qour’An est la plus éminente des évocations.

Certains savants ont dit que la récitation du Qour’An lors des tours rituels est meilleure que les invocations qui ne sont pas rapportées. Quant aux invocations rapportées (ma’thOUr) selon l’avis le plus plausible c’est qu’elles sont meilleures que cette récitation.

D’autre part, entre le pilier yamaniyy et la Pierre Noire que l’on dise beaucoup : (SoubHAna l-LAhi wa l-Hamdou li l-LAhi wa lA ‘ilAha ‘il-la l-LAh wa l-LAhou ‘akbar) ce qui signifie : ” AllAh est exempt de toute imperfection. La louange est à AllAh, il n’est de dieu que AllAh et AllAh mérite plus de vénération et de glorification que tout autre “.

Faire les tours les uns à la suite des autres est un acte très recommandé mais qui n’est pas obligatoire.

Il est recommandé que la personne soit soumise, en crainte lors de ces tours rituels aussi bien dans son for intérieur que par son aspect extérieur, dans ses mouvements, son regard et son attitude. Il lui est déconseillé de boire et de manger lors de ces tours rituels. Le caractère déconseillé de la boisson étant plus léger. Mais s’il les faisait, les tours rituels ne seraient pas annulés. Il est déconseillé de mettre sa mains sur sa bouche, tout comme cela est déconseillé dans la prière, sauf s’il y a besoin ou en cas de bAillement car la sounnah c’est de poser la main sur la bouche lorsque l’on baille.

Il est recommandé de ne pas parler pour autre chose que les évocations sauf si c’est des paroles approuvées comme pour ordonner le bien et interdire le mal ou pour transmettre une science. Il est déconseillé de retenir son urine, ses besoins ou les gaz ou si l’on a extrêmement envie de manger ou ce qui est du même ordre. Tout comme il est déconseillé de faire la prière dans ces situations. Il est un devoir de préserver son regarde de ce qu’il n’est pas licite de regarder.

S’il a fini les tours rituels, il accomplit les rak3ah des tours rituels qui est une sounnah très recommandée selon l’avis le plus plausible. La sounnah est de les accomplir derrière le maqAm, mais s’il ne les accomplit pas à cet endroit à cause de la foule ou autre, il les accomplit dans al-Hijr : s’il ne les accomplit pas là non plus, alors qu’il les accomplisse dans la Mosquée, ou alors dans le Haram ou encore à l’extérieur du Haram. Pour ces deux rak3ah il ne leur est pas précisé de temps ni d’endroit, il est même permis à la personne de les accomplir une fois de retour dans sa patrie. Il est recommandé de réciter dans la première rak3ah après la FAtiHah : (qoul yA ‘ayyouha l-kAfirOUn) et lors de la seconde : (qoul houwa l-LAhou ‘aHad ) : à haute voix s’il les accomplit de nuit, ou à voix basse s’il les accomplit de jour. Il est recommandé de faire des invocations après cette prière, derrière le maqAm pour ce qu’il veut des choses de ce bas-monde et de l’au-delà.

Une fois terminée, il est recommandé de se diriger vers la Pierre Noire qu’il salue puis il sort par la porte de AS-SafA pour aller vers le lieu des trajets rituels (as-sa3y). Cela a été prouvé du Messager de AllAh, Salla l-LAhou 3alayhi wa sallam. Al-MAwardiyy a cité dans son livre Al-HAwI : ” Une fois qu’il a salué la Pierre, il lui est recommandé de revenir au Moultazam et d’y invoquer, d’entrer au Hijr et d’y invoquer sous Al-Mizab – la gouttière -.”