jeudi février 22, 2024
  1. La non-Ressemblance aux créatures

Dieu dit :

لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَىْءٌ

Ce qui signifie :

« Rien n’est tel que Lui (d’aucun point de vue). »

(Qour’ân : sourate 42, ‘Ach-Choûrâ / 11)

La non-contingence est une nécessité essentielle de Dieu le Suprême, c’est-à-dire qu’il n’est semblable à aucune de Ses créatures.

L’Univers est de Dieu par création et non par engendrement ou par émanation. Donc Allâh n’est pas pour le monde ce que la terre est pour l’arbre, ou l’arbre pour le bois, ou le bois pour la table. Parce que la table vient du bois, le bois de l’arbre, l’arbre de la terre par un cycle de transformations successives voulu et créé par Dieu. Par conséquent l’Univers, qui forme l’ensemble des choses créées, est tout autre que Dieu Le Créateur auquel rien ne ressemble :

Ni dans Son Etre (Sa Réalité)

Il n’est ni une lumière (contraire de l’obscurité) ; ni un esprit ; ni un corps palpable ou impalpable ; ni une matière ; ni une particule ; ni un homme ; ni une étoile ; ni aucune autre chose de la création.

Dieu est différent de tout ce que l’on peut imaginer, car notre imagination est une de Ses créations.

Ni dans Son Acte (Fi^I)

L’Acte de Dieu n’a pas de commencement, tandis que tout autre acte est une création. Et Dieu fait surgir toute chose du néant pour lui donner existence sans que cela soit par le toucher, le mouvement, la proximité ou l’éloignement.

Ni dans Ses Attributs (Sifât)

En effet, Allâh s’est fait connaître par ses Attributs pour que Ses créatures affirment son Existence et proclament son Unicité, excluant ainsi le fait de Le connaître par analogie. Car les Attributs de Dieu sont sans aucune comparaison ni ressemblance. Il est exempt du fait d’avoir des dimensions, des limites, des repères, des membres ou des organes petits ou grands. On ne peut donc pas se représenter ni imaginer Dieu. Par conséquent, il est impossible de Lui attribuer :

  • le fait de s’asseoir ou de s’établir ;
  • l’immobilité ou le mouvement (tous les deux, liés à l’espace et au temps, sont des créations) ;
  • les sentiments (émotion, envie, etc.) ;
  • le changement ;
  • le sommeil ;
  • la fatigue  (contrairement  à  ce  qu’ont  prétendu certains égarés). A ce propos, Dieu dit :

وَلَقَدْ خَلَقْنَا السَّمَوَاتِ وَالأَرْضَ وَمَا بَيْنَهُمَا فِي سِتَّةِ أَيَّامٍ وَمَا مَسَّنَا مِن لُّغُوبٍ

Ce qui signifie :

« Certes, Nous avons créé les cieux et la terre et ce qui est entre eux en six jours, sans que nulle fatigue ne Nous ait touché. »

(Qour’ân : sourate 50, Qâf / 38)

Remarque

Allâh a créé l’Univers sans nul besoin, ni rien qui L’y oblige. Il a donné existence aux Mondes sans modèle préalable. Il n’est pas en contact, par le toucher, avec les choses. Tout est facile pour Dieu, parce qu’il est l’Omnipotent. Dès lors, l’une des sagesses de la création en six jours est de nous enseigner la patience. Autrement Dieu, le Tout-Puissant, aurait pu tout faire exister en un seul instant, s’il l’avait voulu. Car notre création et notre résurrection sont pour Lui comme celles d’un seul être.