vendredi juin 21, 2024

VIII. La Volonté

Dieu dit :

وَاللهُ غَالِبٌ عَلَى أَمْرِهِ

Ce qui signifie :

« Dieu est prédominant quant à l’accomplissement de sa Volonté. »

(Qour’ân : sourate 12, Yoûçouf / 21)

La Volonté est rationnellement un Attribut obligatoire s’agissant de Dieu ; c’est un Attribut prééternel et éternel.

La preuve que la Volonté est, selon la raison, obligatoire s’agissant de Dieu, c’est que si Allâh ne l’avait pas voulu, rien n’existerait dans ce monde ; car l’existence du monde est possible, mais rationnellement parlant elle n’est pas obligatoire en-soi. Or le monde existe, et nous savons qu’il n’existe que par la volonté d’un Créateur qui a voulu son existence plutôt que son inexistence. Ainsi est attestée la Volonté de Dieu, qui est d’attribuer aux choses leurs caractéristiques, leurs spécificités. Mais dans la langue arabe, le mot ‘lrâda vient pour dire agrément, comme dans ce verset suivant où Allâh dit:

يُرِيدُ اللهُ بِكُمُ الْيُسْرَ وَلاَ يُرِيدُ بِكُمُ الْعُسْرَ

Ce qui signifie :

«Allâh agrée pour vous la facilité (dans Ses prescriptions) et non la difficulté. »

(Qour’ân : sourate 2, Al-Baqarah / 185)

Pour les gens de la droiture, la Volonté de Dieu concerne tous les actes des êtres vivants. C’est par sa Volonté que tout acte existe, qu’il relève du bien ou du mal, de la mécréance ou de la croyance, du péché ou de l’obéissance. Et c’est là une perfection s’agissant de Dieu le Suprême. L’Omniscience et la Volonté absolue sont dignes de la Majesté divine. En effet, s’il se produisait au sein du Royaume de Dieu ce qu’il ne veut pas, cela serait un signe d’incapacité, ce qui est impossible.

La Volonté de Dieu est conforme à sa Science, ce qui veut dire que toutes les choses dont II sait de toute éternité l’existence, Il a voulu qu’elles soient ; et toutes les choses dont II sait de toute éternité qu’elles n’existeront pas, Il n’a pas voulu qu’elles soient.

Cependant la Volonté de Dieu ne concorde pas toujours avec son Ordre. La preuve en est que Dieu le Suprême ordonna à Abraham d’immoler son fils Ismaël, mais II n’a pas voulu que cela se réalise.

Alors si l’on se demande : – Comment Allâh ordonne-t-ll quelque chose alors qu’il ne veut pas qu’il se produise ? La réponse est : – Il arrive que Dieu ordonne quelque chose sans vouloir qu’il se produise, comme Il sait ce qu’une personne commettra cependant II lui interdit d’agir de la sorte.

Ainsi rien ne peut empêcher l’accomplissement de la Volonté de Dieu.

Allâh, par sa Volonté prééternelle et éternelle, attribue aux choses, c’est-à-dire aux contingents, leurs spécificités et caractéristiques (espèce, genre, qualité, etc.).

La Volonté de Dieu ne concerne donc ni l’Indispensable ni l’impossible rationnel, mais uniquement le possible rationnel. Par exemple un tableau peut être noir, blanc, vert, etc. ; il y a plusieurs couleurs possibles pour le même tableau. Le fait d’avoir la couleur noire, et non une autre couleur pourtant possible, résulte de l’Attribution de Dieu. Il en est de même de la forme du tableau. Ainsi, telle chose est blanche et non rouge, grande et non petite ; telle personne est riche et non pauvre, etc.

Rien ne peut avoir lieu sans la Volonté de Dieu, car II dit:

وَمَا تَشَاؤُونَ إِلاَّ أَن يَشَاء اللهُ رَبُّ الْعَالَمِينَ

Ce qui signifie :

« Votre volonté ne se réalise que si Allâh, Seigneur des mondes, le veut. »

(Qour’ân : sourate 81, ‘At-Takwîr / 29)

En effet, notre volonté étant créée, elle n’existe que grâce à Allâh. Par conséquent l’homme a une volonté, mais elle est subordonnée à la Volonté de Dieu, de sorte qu’il ne voudra que ce que Dieu veut qu’il veuille.

C’est ce que l’Imam Aboû Ja^far ‘AtTahâwiy[1] a exprimé en disant :

غلبت مشيئته المشيئات كلها

Ce qui signifie :

« La Volonté de Dieu se réalise au détriment de toute autre volonté. »

Donc :

  • Tout est régi par la Volonté de Dieu.
  • Ce que Dieu veut sera (existera), et ce que Dieu ne veut pas ne sera pas, c’est-à-dire n’existera pas (qu’il s’agisse du bien, du mal, des corps, du mouvement, du repos, etc.).
  • On ne s’épargne le mal (péché, maladie, etc.) que par la préservation de Dieu, et on ne fait le bien que grâce à son Aide.
  • Aucune créature (pas même les Prophètes) ne peut quoi que ce soit sans la Volonté de Dieu.

Par Conséquent

Rien ne mérite l’adoration si ce n’est Allâh Seul.

[1] L’Imam Ahmad ‘Ibnou Mouhammad, dit Aboû Ja^far At-Tahâwiy, est l’auteur du célèbre livre de référence des gens de la droiture « ‘Al-^Aqjdah At-Tahâwiyyah », un traité sur la Croyance des gens de la droiture (les Sounnites). Il naquit à Tahâ (Egypte) en 239 H/853 et mourut au Caire en 321 H/933.